VIDEO Tour de France 2021 : des coureurs tombent dans un ravin après un gros accident
TV 

Encore une chute impressionnante sur le Tour de France 2021. Ce vendredi 9 juillet, au cours de l’étape entre Nîmes et Carcassonne, une trentaine de coureurs a chuté en queue de peloton. Plusieurs d’entre eux sont tombés dans un ravin.

Pas la peine de chercher une femme avec une pancarte, cette fois. L’accident survenu ce vendredi 9 juillet sur le Tour de France n’a rien à voir avec un spectateur s’étant approché un peu trop près de la route. Après l’énorme carambolage qui a marqué le premier jour de compétition et l’abandon de Tony Martin après une grosse chute ce mercredi 7 juillet, un autre malheur est venu troubler la Grande Boucle. Au cours de la 13ème étape du Tour, un parcours de 220 kilomètres reliant Nîmes et Carcassonne, des coureurs sont lourdement tombés au 61ème kilomètre. Dans un virage, sur une route escarpée, un des cyclistes a vraisemblablement perdu le contrôle de son vélo en roulant sans le vouloir sur des gravillons. De quoi causer un gros carambolage qui a mis une trentaine de sportifs à terre. Certains étaient sur la route, d’autre dans le ravin sur la droite. Heureusement tombés dans une pente douce, bon nombre d’entre eux ont pu repartir, comme le Français Nacer Bouhanni et le Belge Tim Declercq. D’autres ont été blessés, plus ou moins sévèrement.

Brûlé, Roger Kluge abandonne la compétition

Le britannique Simon Yates et l’Américain Lucas Hamilton, bien râpés, se sont remis en selle pour essayer de rattraper le peloton. Le danois Søren Kragh Andersen, parti plus loin dans le ravin, a mis du temps à remonter sur la route. Mais la plupart des coureurs a pu se relever et reprendre la course, avec des retards parfois difficiles à rattraper. Sur les images diffusées par France 2, ils étaient en piteux état, avec pour certains des maillots déchirés témoignant de la violence de la chute. Roger Kluge, lui, n’a pas pu les suivre.

Le coureur allemand est tombé sur la route et a dû être prise en charge par le service médical du Tour de France, comme l’a révélé le journaliste Nicolas Geay : « On a enlevé son maillot et on l’a soigné. Il est tout éraflé, même plus qu’éraflé : il est brûlé au niveau du dos, au niveau du coude droit. Des brûlures sur toute la partie droite du corps. Le service médical a amené la civière. Il est conscient. » Roger Kluge, « assis, choqué » sur le bord de la route, a finalement abandonné la course.

Source: Lire L’Article Complet