"Un mépris pour le vieux comédien" : Francis Perrin ne digère pas l’arrêt de Mongeville (France 3)
TV 

Le comédien regrette l’arrêt de sa série policière, malgré un succès d’audience.

En février dernier, Anne Holmes, directrice de la fiction de France Télévisions, a annoncé l’arrêt prochain des séries Mongeville et Commissaire Magellan. Sur France 3, on expliquait que ce sacrifice avait été fait pour “renouveler le catalogue de fictions” de la chaîne, malgré de très bonnes audiences. En effet, le dernier épisode de Commissaire Magellan, diffusé le 10 octobre dernier, avait été suivi par 4 millions de téléspectateurs, tandis que 5,5 millions de personnes étaient devant celui de Mongeville, le 21 novembre.

Dans une interview accordée à Ciné Télé Revue, Francis Perrin, héros de la série Mongeville, a exprimé sa déception : “C’est très dommage. J’ai l’impression d’avoir été puni d’avoir fait du bon travail, d’avoir du succès. C’est très déprimant. On ne m’a même pas appelé pour me dire que c’était fini”. Le comédien va plus loin, évoquant un “mépris pour le vieux comédien, mais c’est aussi un mépris pour les nombreux téléspectateurs qui aiment cette série”. Une preuve, selon lui, que “tous ces gens qui sont dans des bureaux ne tiennent absolument pas compte du public“.

À lire également

MacGyver : Après 5 saisons, la série est annulée par CBS

France 3 diffusera ce samedi 10 avril, à 21h05, l’avant-dernier épisode de Mongeville. Une enquête sur la mort d’un chef d’entreprise, entre ateliers séculaires de Canuts et showroom branchés de la mode. “Il y a eu beaucoup d’émotion le dernier jour, s’est souvenu Francis Perrin. Il y avait toujours un doute mais je subodorais qu’il n’y aurait pas de suite. La tristesse se mélangeait à l’incompréhension. Mais on a continué à bien faire notre travail, à faire de la qualité, avec de bons scénarios, de bons acteurs”.

Et de conclure, avec une certaine amertume : “Viré pour cause de succès, je ne savais pas que ça existait.

Source: Lire L’Article Complet