Top Chef : combien sont payés les anciens candidats pour leur pub avec Uber Eats ?
TV 

D’anciens candidats emblématiques de la précédente saison de Top Chef sont à l’honneur dans les nouvelles pubs de la plateforme Uber Eats. Une manière pour cette dernière de redorer son image, et pour les anciens candidats de récolter un joli chèque… en tout cas pour certains.

Mory Sacko

Du Top Chef… même pendant la pub. Mercredi 14 avril, les fans de l’émission culinaire de M6 vont pouvoir retrouver un nouvel épisode, une semaine après le départ de Thomas, réconforté par son chef Michel Sarran à la suite de son élimination du concours. Mais être éliminé de Top Chef ne veut pas forcément dire disparaître totalement de la circulation, surtout lorsqu’on a été particulièrement populaire auprès des fans. C’est le cas de certains candidats de la précédente saison du concours, encore loin de sortir du cœur des téléspectateurs. Outre leurs aventures culinaires, Adrien, Justine, Mallory, Mory, Diego ou encore le vainqueur David ont fait un retour là où on ne les attendait pas trop : dans les coupures pub de la chaîne.

Tout le monde n’est pas logé à la même enseigne

La bande d’anciens candidats est en effet mise à l’honneur par la nouvelle campagne publicitaire de la plateforme de livraison Uber Eats. Réunis autour d’une table pour déguster différents plats créés par leurs soins, les candidats s’amusent et se lancent même quelques vannes qui iront droit au cœur de leurs fans. Les réunir a été une évidence pour l’agence de pub à l’origine du projet : “Il s’avère que c’est une vraie bande de copains. Ils se sont connus pendant le tournage, fin 2019, et se sont vraiment bien entendus. On a joué sur la connivence qui existe entre eux, que les téléspectateurs avaient perçue et dont ils se souviennent” explique Jérémy Valet, directeur de M6 Unlimited, dans les colonnes du Parisien. Une belle façon pour la plateforme, critiquée ces dernières années pour le traitement de ses livreurs, de redorer son image.

Quant aux stars de ses publicités, un beau chèque était à la clé… mais pas le même pour tout le monde. Selon les informations du journal, la rémunération des candidats varie en fonction de leur popularité et de leur activité sur les réseaux sociaux, de 10 000 à 15 000€ selon leur profil. On imagine donc un bel écart de salaire entre Mallory Gabsi, 211.000 abonnés et peu actif sur Instagram, et Diego Allary par exemple, lui qui est très actif sur la plateforme Tik Tok où il compte plus d’un million d’abonnés. De quoi rester dans l’esprit des fans, et remplir un peu plus le portefeuille un an après la fin de leur saison.

Source: Lire L’Article Complet