The Conjuring 3 : Des éléments de l'histoire vraie changés pour le film ?
TV 

Si l’affaire d’Arne Cheyenne Johnson racontée dans The Conjuring 3 est basée sur une histoire vraie, le film d’horreur a pris quelques libertés créatives au sein de son récit, voici lesquelles.

L’intrigue de The Conjuring 3 se déroule en 1981, vraie date de l’affaire d’Arne Cheyenne Johnson, ce volet étant donc le plus récent de la franchise Conjuring. Le film d’horreur sera différent des autres opus portés par Ed et Lorraine Warren (Patrick Wilson et Vera Farmiga), puisqu’il se base sur une histoire vraie, celle d’Arne Cheyenne Johnson. À 19 ans, ce jeune homme a assassiné son propriétaire (il était également le patron de sa petite-amie Debbie Glatzel) après une dispute. Le suspect affirme avoir été sous l’influence du diable au moment des faits, après qu’il ait délibérément provoqué le démon qui s’était infiltré dans le corps de David Glatzel, le petit-frère de sa conjointe. Si tous ces éléments seront repris dans le récit de The Conjuring 3, le film d’horreur a pris quelques libertés créatives au sein de son scénario, voici ce qu’il ne s’est pas passé dans la vraie histoire d’Arne Cheyenne Johnson.

Si ce n’est qu’un détail, le propriétaire tué par Arne Cheyenne Johnson ne s’appelait pas Bruno Sauls mais Alan Bono ; on imagine bien que le nom de la victime a été changé par respect pour sa famille. Deuxième élément qui n’appartient pas à l’histoire originale du suspect : le totem d’une sorcière retrouvé dans la maison du jeune couple. Il n’y avait pas d’objet de ce genre dans l’habitation d’Arne et de Debbie, mais les scénaristes du film ont sûrement voulu l’intégrer pour ajouter une couche supplémentaire de mystère et d’histoire paranormale au cas d’origine. De la même façon, la possession de David Glatzel par le démon ne ressemblait pas vraiment à ce que l’on a vu dans la bande-annonce. Il n’a pas raconté avoir été attrapé par une main pourrie à travers les lattes de son lit, mais souffrait de visions, d’égratignures au réveil, de convulsions et de contorsions corporelles. Enfin, le trailer de The Conjuring 3 présente plusieurs extraits d’images satanistes et on voit un homme avertir les Warren qu'”un maître sataniste n’est pas un adversaire à prendre à la légère”. Si on veut bien le croire, l’affaire d’Arne Cheyenne Johnson ne faisait aucune référence au satanisme, elle racontait juste comment un homme lambda avait agi sous l’influence du diable. Au final, peu de détails cruciaux ont été changés pour le récit de The Conjuring 3, de quoi renforcer notre hâte de découvrir le film dans les salles obscures françaises ! En attendant sa sortie, voici ce qu’il faut retenir de l’histoire vraie d’Arne Cheyenne Johnson.

Source: Lire L’Article Complet