The 100 saison 7 : La série sur Clarke Griffin a fait la même erreur fatale que Lost et ses survivants
TV 

La saison 7 de The 100 a marqué la fin de la série mais elle n’a pas évité de commettre cette grosse erreur.

Alors qu’on revenait il y a quelques temps sur les caméos du series finale de la saison 7 de The 100 qui nous ont rendus nostalgiques, il est temps désormais de se pencher sur toute la série et d’en dresser un bilan pas forcément très glorieux. Eh oui, même si la série diffusée sur la CW a passionné des milliers de fans pendant des années, elle n’a pas été dénuée d’erreurs dont l’une nous rappelle même les faux pas de la série culte Lost qui s’est terminée il y a bien longtemps. Pourquoi ? A cause de ses intrigues toujours plus complexes au fil des saisons et surtout d’une fin aux airs de jugement dernier.

Dans le dernier épisode de The 100, Clarke échoue au test d’une instance supérieure, ce qui l’empêche de transcender comme tous ses proches. Eux se retrouvent dans une sorte de paradis virtuel après avoir été désincarnés et deviennent des êtres immortels incapables de ressentir de la peine ou de la douleur. Un peu comme les personnages de Lost qui, dans le series finale, se retrouvent également hors du monde physique dans un entre-deux étrange. Et, comme dans Lost, The 100 a utilisé cette fin pour clore, un peu facilement, des intrigues toujours plus insensées au fil des saisons – et le contraste est flagrant quand on se penche sur les 3 premières saisons.

Madi transcende 

The 100 a raconté l’histoire d’humains ayant survécu dans l’espace qui sont redescendus sur Terre, puis leurs luttes avec les humains déjà présents. Pourtant ce pitch s’est rapidement transformé en questionnement philosophiques puis métaphysiques lorsqu’il a été question d’êtres existants dans un autre plan astral que celui de Clarke et des siens, de différentes planètes reliées par une pierre d’Anomalie et de multiples croyances, sectes etc. Pourquoi être parti aussi loin alors que la survie des habitants de l’arche aurait pu rester au cœur de l’intrigue ? Et cette espèce de jugement dernier dans le series finale était-il vraiment nécessaire pour terminer leur histoire ? On n’en est pas convaincus…

Clarke échoue à l'épreuve de "Lexa"

Il arrive que des séries fassent de la surenchère d’intrigues en pensant que plus c’est compliqué et mieux c’est, et que si les téléspectateurs ont du mal à comprendre, c’est une preuve de qualité. On a tendance à penser que si les téléspectateurs ont du mal à suivre sur quelle planète on se trouve, comment les chronologies fonctionnent, quel est le rapport entre l’univers “réel” et ceux qui se trouvent dans une puce, dans la tête de personnages etc, c’est que les scénaristes n’ont pas vraiment bien fait leur travail. Alors certes, la série est au moins dotée d’une fin, mais il existait peut-être une façon moins détournée d’y arriver… Quoiqu’il en soit ce qui est fait est fait, et on n’a plus qu’à espérer que, si le spin-off de The 100 est enfin commandé après la fin de la saison 7, il se perdra un peu moins dans ses intrigues.

Source: Lire L’Article Complet