Star Academy : ces nouvelles surprenantes d’une ancienne candidate culte
TV 

Mardi 17 août 2021, une candidate phare de la quatrième saison de la Star Academy a annoncé une nouvelle surprenante sur Instagram. Alors qu’elle n’avait pas le bac, la jeune femme a décroché sa seconde année de capacité en droit.

Finaliste aux côtés de Grégory Lemarchal dans la quatrième saison de la Star Academy, Lucie Bernardoni a fait énormément de chemin au cours de ces dernières années. Alors qu’elle est aujourd’hui plus discrète, la jolie brune a annoncé une excellente nouvelle à ses fans. "Diplômée à 34 ans et demi ! Validation (non pas de la pose de cette photo), mais de la première et de la deuxième année de capacité en droit. Comme quoi, je n’ai pas pu passer mon bac il y a 17 ans, suite à la Star Academy. Il n’est jamais trop tard pour étudier. Pour apprendre, pour terminer un processus", a-t-elle écrit sur Instagram.

Engagée, Lucie Bernardoni a expliqué : "Pour moi, ce n’était, non pas un besoin, mais une nécessité, afin de comprendre des lois, des règles, liées à la justice, ou plutôt à l’injustice. J’ai, à présent l’équivalent du bac ainsi qu’une connaissance approfondie en droit. Ce n’est pas grand chose par rapport aux longues études de certains, mais pour moi, c’est une joie. Je n’arrêterai pas là. Ce n’est que le début. La musique, le chant, l’écriture et la radio seront à l’honneur cette année pour moi, évidemment, mais je vais continuer à apprendre, à étudier." Enfin, la chanteuse a ajouté : "Cela me mènera à approfondir le combat sur le droit des femmes, des enfants. Cela me mènera à essayer de faire changer certaines choses en devenant de plus en plus en activiste, citoyenne, et engagée dans un combat que je mène dans l’ombre depuis 10 ans et qui sera, je l’espère, mis en lumière prochainement avec la création d’une association qui vise à combattre les violences invisibles faites aux femmes. Je m’associerai à d’autres femmes dans ce combat. J’ai compris que l’on peut mener plusieurs choses de front en étant bien organisée. C’est POSSIBLE. Si l’on y croit, et surtout, si on travaille dur."

https://www.instagram.com/p/CSrYYlnqfC2/

Une publication partagée par Lucie Bernardoni-Maktav (@luciebernardoni)

Lucie Bernardoni : "Ce n’est que le début"

Expliquant que ses études s’étaient déroulées à distance, Lucie Bernardoni a ajouté : "Il faut se battre. Seule et en même temps, soutenue. J’ai contacté, dans le cadre de mes études, il y a deux ans, beaucoup d’universités et l’Université de Rennes a été la seule à me soutenir. Allez, c’est la rentrée. Ce n’est que le début. Je vous annoncerai le programme (chargé) de l’année, très bientôt." Fier, son mari Patrice Maktav, a tenu à la féliciter. "Fier de toi ma femme. Après tout ce que tu as enduré, tout ce qu’on t’as fait vivre, l’injustice avec laquelle tu as été traitée. Les institutions qui ont été trop souvent du côté des autres, ceux qui t’ont fait souffrir. Je me tiendrai toujours à tes côtés dans tous tes combats. Je suis heureux que tout ton travail porte ses fruits. Je sais ce qui t’anime depuis des années et je sais que tu parviendras à faire changer les choses", a-t-il écrit.

Source: Lire L’Article Complet