Squid Game : Cette théorie populaire démentie par le réalisateur
TV 

Le créateur de Squid Game vient de démentir la théorie concernant le recrutement des joueurs et des gardes au sein de l’organisation meurtrière. 

Plusieurs mois après la sortie de Squid Game sur Netflix, les fans de la série continuent d’émettre des théories sur les différentes intrigues explorées. Alors qu’il se murmure que Seong Gi-hun serait mort s’il avait pris son avion en direction des Etats-Unis, le créateur vient de démentir une autre idée extrêmement populaire concernant le recrutement des joueurs et des gardes au sein de l’entité. En effet, au tout début de l’histoire, on a vu un certain chasseur de têtes proposer à des gens « de jouer à un jeu ». Il leur demandait alors de choisir entre un ddakji bleu ou rouge pour l’affronter. La théorie voulait que ceux ayant sélectionné le bleu étaient automatiquement des participants et ceux ayant pris le rouge étaient recrutés comme des gardes, en raison de leur combinaison de cette même couleur. Mais finalement, comme l’explique Hwang Dong-hyuk, le motif de sélection est encore plus sombre que ce que l’on aurait pu imaginer.

Interviewé par ChosunMedia, le créateur de Squid Game explique que le destin des joueurs ou des employés n’était pas déterminé par le jeu du ddakji. Concernant le recrutement de ces divers protagonistes, il dit s’être inspiré d’un célèbre conte populaire connu sous le nom d’Aka Manto. Dans celui-ci, on peut notamment voir un fantôme dans une salle de bain offrir à ses interlocuteurs du papier de soie rouge ou bleu. Si ces derniers pensent avoir l’aubaine d’avoir le choix, il est finalement révélé que peu importe leur décision, ils mourraient dans tous les cas. Pour les joueurs de Squid Game, c’est la même chose : à partir du moment où ils ont décidé d’affronter l’homme du métro, leur sort était déjà scellé.

Qui sont vraiment les employés des jeux ?

Cette explication nous confirme donc que les participants n’avaient, dès le départ, aucune chance de survivre. En donnant leur accord pour jouer, ils s’engageaient déjà vers une mort certaine. La seule façon d’échapper à ce macabre destin était de refuser de participer ou de partir lorsqu’ils en ont eu l’occasion. Cette nouvelle révélation du créateur nous interroge donc tout de même sur un point : comment sont alors recrutés les employés ? Sont-ils des citoyens endettés comme les autres ? Ont-ils été forcés à travailler ici ? Lorsqu’on voit dans quelles conditions ils sont traités, on peut imaginer qu’ils ne sont pas vraiment là de leur plein gré. Peut-être que la saison 2 de Squid Game nous en dira plus à ce sujet, mais à ce que l’on sait aujourd’hui, cette suite sera encore plus sombre que la précédente salve !

Source: Lire L’Article Complet