Spider-Man No Way Home : Retour sur LA théorie confirmée par le film
TV 

L’une des meilleures théories sur Spider-Man No Way Home a visé juste. Retour sur sa signification ce qu’il s’est passé dans le film. 

Attention, cet article contient des spoilers sur Spider-Man No Way Home. La bande-annonce finale de Spider-Man No Way Home a fait couler beaucoup d’encre lors de sa sortie. De fait, ce ne sont pas une, mais bien plusieurs théories qui ont été mises au point par les fans du tisseur de toile, après que de nouvelles images aient été dévoilées lors d’un évènement exceptionnel. Il y en a une en particulier, considérée comme très émouvante, qui a fait réagir sur les réseaux sociaux. Il s’agit de celle mentionnant le sauvetage de MJ par le Spider-Man joué par Andrew Garfield. Comme vous avez pu le voir dans le film, cette hypothèse a visé dans le mille.

La mort de Gwen Stacy dans The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros

Pour bien comprendre comment est née cette théorie, faisons un petit tour du côté du long-métrage The Amazing Spider-Man : Le Destin d’un héros. Dans ce second et dernier volet de la saga lancée en 2012, Peter Parker est confronté à l’un des évènements les plus tragiques de son histoire : la mort de Gwen Stacy. Tout comme dans les comics, le jeune héros a ainsi perdu son grand amour, et non sans un énorme sentiment de culpabilité. Il regrette de ne pas avoir pu la sauver, et a tellement de mal à se remettre de son décès qu’il finit par laisser de côté son costume pendant quelques temps. Il a par ailleurs mentionné dans Spider-Man No Way Home que cet évènement l’avait rendu plus amer, et l’avait poussé à ne plus retenir ses coups.

Peter Parker (Andrew Garfield) apaise sa conscience grâce à Spider-Man No Way Home

Le sauvetage de MJ lors de la bataille finale au sommet de la Statue de la Liberté est donc lourd de sens. Il permet à Peter Parker de conjurer le mauvais sort, en empêchant une autre version de lui-même de lui aussi perdre sa petite amie, et de connaître une souffrance similaire. C’est un moment à la fois cathartique et nécessaire, qui lui permet en quelque sorte de sauver une personne assimilable à Gwen. Cette scène était ainsi plutôt prévisible, mais cet aspect n’enlève en rien l’émotion qu’elle provoque notamment grâce au jeu d’Andrew Garfield qui a prouvé une fois de plus qu’il était parfait dans le rôle de Spider-Man, et a très bien compris les enjeux d’un tel héros. À tel point que les fans de l’homme-araignée sont déjà en train de se mobiliser pour qu’un The Amazing Spider-Man 3 voit le jour !

Source: Lire L’Article Complet