Spider-Man : Le Bouffon Vert manipulé par Mephisto depuis le début ?
TV 

Les nouvelles origines de Norman Osborn dans les comics pourraient vous faire voir la trilogie Spider-Man de Sam Raimi sous un tout nouvel angle. 

Depuis le lancement de WandaVision, nombreuses sont les théories qui mettent tous les évènements néfastes de la phase 4 du MCU sur le dos de Mephisto. Ce dernier est l’équivalent du Diable dans l’univers Marvel, et ainsi capable de promettre monts et merveilles à ceux qui acceptent de passer un marché avec lui. Il a donc un grand pouvoir, et pourrait causer pas mal de grabuge dans le monde des Avengers. Selon une récente théorie partagée par Screen Rant, il aurait peut-être même influencé les évènements de la trilogie Spider-Man réalisée par Sam Raimi. L’argument majeur de cette théorie se trouve dans le numéro 72 de la série de comics Amazing Spider-Man, un chapitre offrant une nouvelle origine au Bouffon Vert. C’est en effet un Norman Osborn au pied du mur qui aurait croisé la route de Mephisto, acceptant, non sans un brin d’hésitation, de faire un pacte avec l’être diabolique afin qu’Oscorp prospère et soit couronnée de succès.

Le Bouffon Vert dans Spider-Man

La suite on la connait bien, puisque Norman a fini par tester un composé développé par sa propre entreprise, ce qui l’a certes mené à développer des capacités surhumaines, mais aussi à être habité par une personnalité sans merci : le Bouffon Vert. Dans la trilogie Spider-Man de Sam Raimi cette seconde personnalité est signifiée par une voix différente de celle de Norman, et souffle des conseils au chef d’entreprise. Selon Screen Rant, si on prend en compte les nouvelles origines décrites dans les comics, la fameuse voix n’était pas celle induite par le sérum que s’est injecté Norman, mais celle de Mephisto. Le fameux Bouffon Vert serait ainsi Norman Osborn, manipulé par le Diable version Marvel. La théorie est très intéressante, même si elle n’est pas vérifiable pour le moment. La présence de Mephisto dans l’esprit du nemesis de l’homme-araignée rendrait par ailleurs la scène de l’agression de tante May dans le premier film encore plus spéciale, puisque cette dernière aurait ainsi été forcée de finir sa prière par le Diable.

Source: Lire L’Article Complet