"Quand je dis stop, c’est stop" : Cyril Hanouna excédé par Magali Berdah dans TPMP
TV 

Invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste le mercredi 31 août 2022, Magali Berdah s’est faite lourdement recadrer par un Cyril Hanouna en colère.

Elle est venue sur le plateau de Touche pas à mon poste le mercredi 31 août 2022 pour un droit de réponse face aux propos de l’avocat de Booba. Magali Berdah s’est indignée face à Cyril Hanouna, au sujet des déclarations émises par la défense du rappeur, qui accuse l’agent d’influenceurs d’arnaquer les internautes. Visiblement très affectée, Magali Berdah a tenu à mettre les choses au clair quant à l’interview de Booba la veille dans TPMP : "Vous avez donné la parole à cette personne alors que ça fait trois mois et demi, que cette personne a commencé à me harceler. Ça a commencé depuis le 17 mai avec des tweets qui n’avaient strictement rien à voir avec les placements de produits", reproche-t-elle à Cyril Hanouna.

"C’est inacceptable d’avoir occulté ce qui s’est passé dans ma vie depuis trois mois et demi. On est comme une famille ici, vous me l’avez dit à plusieurs reprises", poursuit-elle, très en colère. Des remarques qui font bondir Cyril Hanouna : "Vous avez le droit de vous exprimer mais l’avocat ne vous a pas attaquée ad hominem", rétorque l’animateur, coupé par Magali Berdah : "Il a dit sa vérité, j’ai le droit de dire la mienne". Devant cette coupure, le présentateur de TPMP tape du poing sur la table : "Laissez-moi parler s’il-vous-plaît. Magali, ici c’est moi qui donne la parole. C’est moi le chef du plateau. Quand je dis stop c’est stop".

Magali Berdah, en pleurs, se confie sur son quotidien

Une ambiance électrique qui s’est poursuivie tout au long de la prise de parole de Magali Berdah. Très émue, l’agent d’influenceur est revenue sur le calvaire qu’elle vit au quotidien : "Mais est-ce que vous croyez que je suis en état de vous répondre ? Je l’ai fait au mois d’avril, je le fais depuis deux ans. Est-ce que vous croyez que, quand vous recevez des messages toutes les minutes depuis trois mois, constatés par un huissier de justice, des tweets plus horribles les uns que les autres, vous avez envie d’aller sur un plateau télé ? La DGCCRF nous contrôle, la Répression des fraudes nous contrôle, fait son travail"

Source: Lire L’Article Complet