Précarité : avec "Debout les femmes !", François Ruffin veut mettre en lumière des "auxiliaires de survie sociale"
TV 

François Ruffin a coréalisé le documentaire Debout les femmes ! avec Gilles Perret. En allant à la rencontre de femmes travaillant aux côtés des personnes âgées, des enfants handicapés ou encore celles qui font le ménage, le député La France insoumise a affirmé sa volonté de mettre en lumière des femmes « peu visibles« , qui font « des grands boulots« , mais dont les revenus sont trop bas. « On a des faux temps partiels, puisqu’on leur demande d’aller le matin passer chez une personne âgée, d’ouvrir ses volets, de sortir la personne âgée du lit, de la laver, de lui donner à manger, tout ça avec un œil sur le chrono pour que ça tienne en une demi-heure, puis de passer à un deuxième contrat comme ça (…). Ce sont des journées à trous, elles interviennent plusieurs fois dans la journée mais avec des grands temps au milieu« , critique François Ruffin.

Des métiers essentiels 

« En vérité, elles travaillent longtemps, mais avec des vrais salaires partiels« , affirme le réalisateur, avant de poursuivre : « On a toutes ces personnes dont on nous dit, et tous les députés et candidats vont le répéter, qu’elles font un travail exceptionnel (…) et pourtant, à l’arrivée, sur la fiche de paye, c’est 600, 700, 800 euros par mois. Elles vivent, pour la majorité, sous le seuil de pauvreté alors qu’elles travaillent beaucoup et qu’elles font des métiers qui sont essentiels pour notre pays. » François Ruffin a d’ailleurs qualifié ces travailleuses d' »auxiliaires de survie sociale« . « Je veux passer à ‘auxiliaire de vie sociale’, c’est-à-dire qu’elles-mêmes puissent avoir une véritable vie à côté de leur travail et qu’elles apportent aux personnes âgées une véritable vie qui ne soit pas seulement faire toutes ces tâches, mais aussi la possibilité d’accompagner une personne âgée au cinéma, de l’inscrire dans la vie sociale« , soulève l’élu de la Somme.

Source: Lire L’Article Complet