Papy fait de la résistance : ce que Martin Lamotte a changé dans la nouvelle version
TV 

A l’occasion de la diffusion de Papy fait de la résistance mardi 1 juin 2021 sur France 2, Télé Star vous propose de découvrir ce que Martin Lamotte a changé dans la nouvelle version.

Papy fait de la résistance est de retour ! Mardi 1 juin 2021, la chaîne France 2 diffuse en effet la pièce de théâtre écrite par Christian Clavier et Martin Lamotte. Mais quarante ans après sa sortie, c’est une nouvelle version qui s’apprête à être dévoilée. En effet, Martin Lamotte a choisi de remonter Papy fait de la résistance pour donner un coup de jeune à la production. "Les producteurs étaient frileux (…) Or, Papy… est une mécanique de précision (…) il m’est venu l’idée de faire intervenir France 2. Au moins la pièce serait captée si le contexte sanitaire empêchait de la jouer sur scène" a expliqué Martin Lamotte dans les colonnes de Télé Star.

A noter qu’il y a eu quelques changements pour Papy fait de la résistance. Martin Lamotte notamment n’incarne plus Guy Hubert mais justement Papy, le personnage campé par Michel Galabru dans le film et qui n’existait pas dans la pièce d’origine. "On l’a créé pour l’adaptation cinéma car Louis de Funès avait donné son accord après être venu voir une représentation. Hélàs il est mort quelques semaines avant le début des prises de vues et nous avons été obligés de réécrire. Le personnage a forcément réduit en importance mais Michel Galabru a eu l’humilité de jouer ce qu’il en restait. Pour 2021, j’ai totalement recrééé ce héros en lui donnant une vraie présence dans l’histoire" a expliqué Martin Lamotte.

Papy fait de la résistance : c’est quoi l’histoire ?

Pour rappel, Papy fait de la résistance raconte l’année 1940. En juin, la France est envahit et gémît sous la botte nazie. Dans un Paris occupé, le Führer se pavane en vainqueur et savoure sa victoire. Les Parisiens, eux, subissent de plein fouet la débâcle et se désespèrent. Mais pas tous les Parisiens. Certains ne se résignent pas et résistent. C’est le cas d’André Bourdelle, à la tête d’un des plus grands réseaux de la résistance française. Malheureusement, en 1941 il est fait prisonnier et meurt en prison la même année. Il laisse sa famille dans le deuil, mais sa femme et ses enfants reprennent le flambeau et résistent à l’envahisseur aux côtés de leur grand-père paternel : Papy.

Source: Lire L’Article Complet