"On calcule la taille du zizi" , "Il a joui à partir de combien de minutes ?" : cette séquence de L'amour est dans le pré qui a choqué les chroniqueurs de TPMP
TV 

La diffusion des épisodes de "L’amour est dans le pré" se poursuit et les téléspectateurs ont pu appris ce lundi 1er novembre, qu’Hervé, l’un des agriculteurs, a perdu sa virginité dans les bras de sa prétendante Stéphanie, lui qui n’a jamais eu aucune de relation de couple à 43 ans. Si les téléspectateurs ont trouvé la séquence dans laquelle il raconte ses ébats, pluôt génânte, Géraldine Maillet, elle a laissé explosé sa colère sur le sujet dans TPMP.

Ce lundi 1er novembre, M6 diffusait un nouvel épisode de « L’amour est dans le pré »… et les téléspectateurs ont été témoins d’une scène particulièrement embarrassante. Les caméras de l’émission étaient en effet de retour chez Hervé, un éleveur laitier de la Somme qui vit encore chez ses parents et qui espère trouver l’amour pour la première fois.

Et les choses avancent plutôt bien avec sa prétendante Stéphanie car après un baiser maladroit diffusé la semaine dernière, nous avons cette fois appris qu’ils ont littéralement sauté le pas ! Les deux tourtereaux ont en effet passé leur première nuit ensemble et Hervé a par la même occasion perdu sa virginité ! « La page n’est plus blanche ! Enfin, c’est arrivé ! » s’est amusé Hervé pour annoncer qu’il n’est plus vierge.

Une séquence qui agace l’opinion publique
Pour nous mettre encore plus dans le bain, les caméras n’ont pas hésité à filmer les deux amants dans leur lit, au réveil, avant d’immortaliser leurs réactions à chaud : « Je crois que j’ai été très bon ! » déclare Hervé. « C’était intense ! Je ne m’attendais pas que ça se passe aussi vite. Je me disais ça va être rapide, mais pas du tout ! […] Je lui ai dit ‘tu vas m’user, j’en peux plus' » a quant à elle expliqué Stéphanie précisant que le lit a plusieurs fois « tapé sur l’armoire »….

Une séquence qui a choqué les téléspectateurs et qui a vivement agacé Géraldine Maillet qui a donné son avis sur le plateau de « Touche pas à mon poste » ce mardi 2 novembre 2021 : « Ce sont des rats de laboratoires. J’ai trouvé la séquence hier particulièrement obscène. Ce n’est que du voyeurisme, c’est quoi la prochaine étape, on met une caméra dans la chambre ? On calcule la taille du zizi ? On essaye de savoir si elle a eu un orgasme, deux orgasmes ? Il a joui à partir de combien de minutes ? » s’est-elle insurgée avant d’ajouter : « On les utilise, on les instrumentalise, c’est ignoble pour eux car on regarde ça avec un peu de moquerie… »

Aliénor de la Fontaine

Source: Lire L’Article Complet