On a testé la visite guidée à Montpellier dédiée à « Un si grand soleil »
TV 
  • A Montpellier, l’Office de tourisme a lancé une visite spéciale « Un si grand soleil ».
  • Magali, guide conférencière et habilleuse et costumière sur la série quotidienne de France 2 propose de découvrir les lieux où le programme est tourné.
  • On y apprend des tas d’anecdotes sur le tournage, et sur l’histoire de la ville.

En arpentant les rues de l’Écusson, un petit groupe s’émerveille, en découvrant les lieux où les héros d’Un si grand soleil ont leurs habitudes. Depuis le début de l’été, l’Office de tourisme de
Montpellier (Hérault), submergée par les demandes d’inconditionnels du programme, a lancé une visite guidée consacrée au feuilleton de
France 2, tournée depuis 2018 dans la capitale héraultaise.

C’est Magali qui mène les curieux sur les spots de tournage les plus prisés par la série : le Peyrou, où Léa et Théo se sont rencontrés pour la première fois, la place de la Canourgue, l’esplanade Charles-de-Gaulle ou l’hôtel Saint-Côme. Avec une tablette, cette guide conférencière confronte les images du feuilleton aux monuments de la ville. Parmi les visiteurs, ce matin, il y a quelques Montpelliérains, mais aussi des Strasbourgeois, des Lyonnais, des Lorrains… Beaucoup de fans, dont certains connaissent la série par cœur. « Certains se souviennent d’absolument tout, dans les moindres détails. Je me rappelle d’un garçon, qui rentrait en CM1, qui se souvenait du nom d’un méchant dans la saison 1, incroyable ! », sourit la guide.

Lors de la visite consacrée à Un si grand soleil à Montpellier

« Moi, je regarde toutes les séries ! »

Mais cette visite n’attire pas seulement des fans. « Il y a aussi des personnes qui n’ont jamais vu la série, notamment des Montpelliérains, qui veulent en savoir plus sur les tournages qui ont lieu chez eux. Et d’autres, qui ont juste envie d’en apprendre un peu plus sur les coulisses d’un tournage. » Mais Magali n’est pas une guide conférencière comme les autres : elle est aussi l’une des habilleuses et costumières d’Un si grand soleil. Alors, forcément, le petit tour de l’Écusson fourmille d’explications sur l’envers du décor. On apprend comment on travaille avec un fond vert, comment éviter les faux raccords ou tourner au zoo de Lunaret… sans effrayer les girafes ! On découvre aussi, parmi d’autres anecdotes, que le chien de la villa des Bastide, Chocolat, n’est autre que le toutou du véritable propriétaire de la maison.

Ces drôles d’histoires, Juliette, n’en rate pas une miette. Fan inconditionnelle de la série de la première heure, cette ex-Lyonnaise, qui vient d’aménager dans la région, se réjouit de passer de l’autre côté de l’écran. « Moi, je regarde toutes les séries ! Et découvrir les coulisses, c’est toujours chouette, confie la jeune femme. Et ça permet aussi de découvrir la ville de Montpellier. » Car dans ce circuit proposé par l’Office de tourisme, on révise, aussi, l’histoire de la capitale héraultaise. On y cause des prestigieux médecins qui ont été formés à la faculté de médecine, ou de Louis XIV, et de l’Arc de Triomphe, érigé à sa gloire… « Louis XIV, vous le compareriez à quel personnage de la série ? » « Elisabeth ! », lâchent, en chœur, la plupart des visiteurs, désignant sans hésiter l’impitoyable patronne. Et lorsque le petit cortège passe tout près de la faculté de médecine, certains s’empressent de questionner la guide sur le destin d’un autre personnage, tenté par la prestigieuse formation. « Je ne dirai rien ! », sourit la guide.

« Que des gens qui se baladent en ville se disent « Tiens, ça, je l’ai vu, dans tel ou tel épisode », c’est très satisfaisant, confiait, en juillet, Toma de Matteis, le créateur de la série. Si des gens se déplacent, et viennent sur les lieux de tournage, c’est que la série doit compter pour eux. » Plus que conquis par la visite, les fans d’Un si grand soleil n’ont qu’un seul regret : que l’on ne puisse pas pénétrer dans les studios de France Télévisions, à Vendargues. « C’est où, exactement ? », se risque à demander une dame, à la guide, qui s’en sortira par une pirouette, sans rien dévoiler. Car pour l’instant, accueillir des fans sur les plateaux, au fin fond de la zone industrielle, n’est pas prévu.

Toutes les informations sur cette visite guidée sont ici.

Source: Lire L’Article Complet