N’oubliez pas les paroles : ce petit problème technique qui a amusé Nagui
TV 

Vendredi 28 mai 2021, Nagui animait un nouveau numéro de N’oubliez pas les paroles. Alors que l’animateur s’est retrouvé dans le noir sur le plateau, c’est avec humour qu’il s’est adressé à l’un de ses techniciens !

Depuis décembre 2007, Nagui est aux commandes du jeu télévisé N’oubliez pas les paroles sur France 2. Si l’animateur s’amuse énormément sur le tournage de ce dernier, il n’est jamais à l’abri d’un petit problème technique ! Vendredi 28 mai 2021, en arrivant sur le plateau en compagnie du maestro Geoffrey, Nagui s’est retrouvé dans le noir. En effet, le spot de lumière qui lui est dédié n’était pas allumé. Amusé par la situation, l’animateur phare de France 2 a lancé à son technicien : "Rassure-moi Jean-Philippe on a payé l’électricité ? On a payé la facture, c’est bon ? Bon, tout va bien, ça me rassure un peu !" Un petit incident qui n’aura pas perturbé Geoffrey qui a remporté sa 27ème victoire et s’est rapproché des 200 000 euros de gains…

Si Nagui a été amusé par ce petit problème technique, un accident grave s’était produit sur le plateau d’enregistrement de l’émission cinq ans plus tôt. En mars dernier, c’est dans les colonnes de Télé Magazine que l’animateur avait confié : "Pour valider les bonnes réponses ou répéter les phrases précédentes utiles aux candidats, je portais une oreillette. Jusqu’au jour où un technicien, que je souhaite ne plus jamais croiser de ma vie, m’a envoyé du 1.000 hertz dans les oreilles." Alors que cette décharge électrique a causé une lésion importante à ses tympans, Nagui avait ajouté : "Ça m’a fait l’effet d’un coup de couteau ! J’ai hurlé et aujourd’hui, j’ai des acouphènes à vie."

N’oubliez pas les paroles cartonne !

En début d’année, Nagui célébrait le 5000ème numéro de N’oubliez pas les paroles. Comblé, c’est pour TV Mag qu’il avait confié : "La vie est tellement fragile, encore plus aujourd’hui avec tout ce qu’on vit, que c’est dingue d’arriver à 5000 numéros. Jamais, quand j’ai démarré le jeu, je n’aurais pensé durer aussi longtemps. Pour aller plus loin, jamais le jeune homme que j’étais à 15-16 ans et qui organisait des boums, ne pouvait imaginer de faire un jour une émission de télé qui dure autant de temps. Donc n’insultons pas l’avenir en cherchant à l’écrire avant et respectons nos destins, la fatalité, la chance et le travail."

Source: Lire L’Article Complet