Nathalie Saint-Cricq en deuil : la journaliste de France 2 a perdu son père
TV 

Nathalie Saint-Cricq vit des moments difficiles puisqu’elle a perdu son père dans la nuit du 25 au 26 août, comme l’a annoncé l’AFP.

Un terrible deuil. Dans la nuit du mercredi 25 au jeudi 26 août, Nathalie Saint-Cricq a perdu son père, Jacques Saint-Cricq, âgé de 86 ans, comme l’a annoncé l‘Agence France-Presse. Si son nom ne vous dit peut-être rien, Jacques Saint-Cricq était l’un des piliers de la presse en Centre-Ouest. Entre 1988 et 1997, il a présidé le Syndicat National de la Presse Quotidienne Régionale. Par la suite, il a été président du conseil de surveillance de la Nouvelle République du Centre-Ouest avant de prendre sa retraite en 2004. C’est son fils Olivier qui lui avait succédé. Un désir qui était présent depuis bien longtemps : "C’était une façon de consolider la trajectoire d’Olivier et d’apporter avec moi quarante ans d’acquis et d’expérience", avait-il confié. Il était toutefois hors de question pour lui de s’éloigner du média et il était resté à la tête de la présidence du conseil de surveillance de la Nouvelle République jusqu’en 2018.

Un homme passionné. Spécialiste politique, Jacques Saint-Cricq a eu l’occasion d’animer le débat télévisé entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron avant le second tour des élections présidentielles en 2017. Il était accompagné de Léa Salamé lors de celui-ci. L’année d’après, il avait affirmé prendre sa retraite puisque, alors âgé de 83 ans, il estimait que le moment était venu pour lui de tourner la page. "C’est naturel de s’arrêter un jour. Il ne faut pas attendre le moment où des témoins vous disent : ‘il est temps que tu dégages’. Mieux vaut le faire en douceur", avait-il déclaré. Une retraite bien méritée après plus de cinquante ans. Toutefois, comme l’affirme le média Nouvelle République, il était toujours très présent. "Sa retraite ne l’a pas empêché de rester un lecteur attentif du journal, relevant ici une inexactitude, là une faute d’orthographe", peut-on lire. Nul doute qu’il ne sera jamais oublié.

Décès de Jacques Saint-Cricq : de quoi est-il mort ?

Pour l’instant, aucune information concernant les causes du décès de Jacques Saint-Cricq n’a été donnée, ni même les détails de ses obsèques. Toutefois, si les conditions sanitaires le permettent, nul doute qu’ils seront très nombreux à lui rendre un ultime hommage. Très apprécié dans le monde des médias, il a transmis cette passion à ses enfants puisque son fils Olivier Saint-Cricq s’est tourné vers la presse écrite et, de son côté, Nathalie Saint-Cricq fait carrière dans l’audiovisuel.

Source: Lire L’Article Complet