Nabil Ayouch fait rapper la Croisette bien « Haut et Fort »
TV 
  • « Haut et fort » fait partager les expériences d’un jeune professeur de rap et de ses élèves dans un centre culturel de Casablanca.
  • Nabil Ayouch brosse un portrait optimiste de la nouvelle génération marocaine.
  • Ce film dynamique devrait passionner le jury de Spike Lee autant qu’il a séduit les festivaliers.

Nabil Ayouch a joyeusement secoué la Croisette avec le tonique Haut et fort qui sortira en salles le 10 novembre. L’histoire d’un professeur de rap dans un quartier populaire de Casablanca et de ses jeunes élèves a emballé les festivaliers. Spike Lee pourrait aussi être conquis par cette vision optimiste de filles et de garçons en mal de liberté d’expression.

Le réalisateur des Chevaux de Dieu et Much Loved réussit sa troisième visite cannoise. « Je ne serais pas cinéaste si je n’avais pas eu la chance de fréquenter un centre culturel à Sarcelles, dans la banlieue parisienne où j’ai grandi. J’y ai appris beaucoup de choses et notamment qu’avoir plusieurs origines était un avantage et pas un handicap », a-t-il expliqué lors de la conférence de presse.

Une musique de revendication

« J’ai connu les premiers sons hip-hop venus des Etats-Unis dans les années 1980 et j’ai compris à quel point cette musique de revendication sociale était puissante et à quel point, nous, à Sarcelles, on pouvait s’en emparer pour se faire entendre », précise Nabil Ayouch. C’est ce que font à leur tour les personnages du film d’abord timides et maladroits qui apprennent à exprimer leurs aspirations dans une société marocaine liberticide.

Notre dossier sur le Festival de Cannes

Nabil Ayouch s’est entouré des élèves d’un vrai centre culturel pour tourner ce film qui évolue avec grâce entre liberté et fiction. La religion, la façon dont on la vit, les droits des femmes et le poids de la famille sont très présents. Ils sont abordés sans tabou dans les paroles des chansons comme dans les discussions. Sans jouer les donneurs de leçon, le réalisateur pose de bonnes questions et laisse ses héros comme le spectateur y répondre. Le film offre une belle dose d’espoir et de musique.

Source: Lire L’Article Complet