Mohamed Cheikh (Top Chef 2021) rend hommage à ses parents, sa plus belle fierté
TV 

Grand gagnant de la saison 2021 de Top Chef, Mohamed Cheikh était l’invité de Quotidien jeudi 10 juin. L’occasion pour lui de confier de nouveau son émotion, et de rendre hommage à ses parents.

C’est un grand moment d’émotion qui a pris Mohamed Cheikh lors de la finale de Top Chef 2021. Mercredi 9 juin, le candidat a tiré le couteau victorieux de la saison 11 du concours culinaire de M6, sous les yeux de ses proches et de sa cheffe de brigade, Hélène Darroze. Et si le jeune homme de 28 ans s’est fait "engueuler" par sa femme après sa victoire, il se trouve que deux personnes étaient particulièrement fières de lui : ses parents. "Moi c’est ma plus belle réussite de voir mes parents comme ça clairement", a confié Mohamed Cheikh sur le plateau de Quotidien où il était invité jeudi 10 juin.

S’il est heureux d’avoir rendu ses parents aussi fier, c’est surtout la réaction de son père qui a touché le candidat de Hélène Darroze. "Il a toujours été derrière moi et c’est aussi grâce à lui que je suis là aujourd’hui, et c’est la première fois qu’il a vidé son sac, les larmes aux yeux, et où il m’a dit ‘je suis fier de toi, tu es devenu un homme, tu es un exemple pour tes frères et soeurs’, et plein d’autres choses", a-t-il précisé, avant d’ajouter à propos de ses parents : "C’est beaucoup d’émotion, c’était de la folie je me rends compte de ce que je vis aujourd’hui, c’est incroyable j’en ai chié pour en arriver là, et je suis très fier de les avoir rendu émus comme ils l’étaient".

Le coup de gueule de Hélène Darroze contre Mohamed en pleine finale

Un moment très fort pour Mohamed Cheikh, mais aussi, une finale survoltée pour le candidat, qui ne s’est pas faite sans un petit accrochage avec sa cheffe de brigade, Hélène Darroze. En effet, alors qu’il devait préparer la sauce de son plat principal, le candidat a délégué la tâche à Arnaud, un autre participant de Top Chef venu lui donner un coup de main dans la dernière ligne droite. Et cela n’a pas du tout plu à la Cheffe, qui tenait à ce qu’il prépare lui-même sa sauce pour se démarquer de sa rivale, Sarah. "Je laissais Arnaud faire mais la cheffe m’a mis une branlée, s’est ainsi amusé le jeune homme de 28 ans originaire du Val-de-Marne dans les colonnes du Parisien. Elle m’a dit : ‘Attends, t’es un des meilleurs sur les sauces et tu laisses les autres faire ?’ J’étais un peu mal à l’aise de le reprendre à Arnaud, mais après il a compris".

Source: Lire L’Article Complet