Miss France 2021 : une Miss accuse Sylvie Tellier de favoritisme
TV 

Après l’élection de Miss France, qui s’est déroulée samedi 19 décembre, Gwenegann Saillard, Miss Champagne-Ardenne, a donné une interview à L’Est Eclair. La jeune femme dénonce une compétition « orientée ».

Gwenegann Saillard, Miss Champagne-Ardenne, est revenue sur l’élection Miss France qui s’est déroulée ce samedi 19 décembre sur TF1. La jeune femme n’a pas été retenue parmi les quinze demi-finalistes par le jury de présélection. Une décision que la jeune femme de 21 ans ne digère pas : "Il y a une grande incompréhension. De ma famille, de mes amis, de connaissances – mais aussi sur les réseaux sociaux. Tous sont restés bouche bée devant le fait que je ne sois pas sélectionnée pour le top 15", a déclaré celle qui représentait la région Champagne-Ardenne lors du concours de beauté, dans les colonnes du quotidien l’Est Eclair.

Gwenegann Saillard a demandé des explications à Sylvie Tellier mais n’a "pas eu de retour"

Selon Gwenegann Saillard, les candidates ne sont pas traitées sur un pied d’égalité : "Tout dépend de la région qu’elles représentent. L’impression – partagée par beaucoup – est que les filles qui dépendent d’un « petit » comité sont réduites à un rôle de figuration. C’est vrai pour la Champagne-Ardenne mais aussi pour l’Auvergne ou le Limousin, dont on se fout." La jeune femme avoue même avoir eu "plusieurs coups de mou, de blues", après avoir eu le sentiment "d’être mise à l’écart." Gwenegann Saillard dénonce une différence de traitement entre les candidates : "Clairement, certaines filles bénéficient d’une grande visibilité ; d’autres n’en ont au contraire aucune. (…) J’apparais toujours à l’extrême gauche ou à l’extrême droite de l’écran." La jeune femme affirme d’ailleurs avoir demandé des explications à Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France, mais la Miss Champagne-Ardenne n’a pas "pas eu de retour".

Source: Lire L’Article Complet