Mes Frères et Moi : Un récit fraternel touchant porté par un casting convaincant, notre critique
TV 

Présenté à Cannes en 2021, Mes Frères et Moi débarque aujourd’hui dans les salles obscures françaises. Une épopée familiale touchante à ne pas manquer. Notre critique.

La première semaine de la rentrée cinéma sera marquée par la sortie en salles de Mes Frères et Moi. Sorte de Billy Elliot à la française, le film réalisé par Yohan Manca raconte l’histoire de Nour alors qu’il s’apprête à vivre un été rythmé par les mésaventures de ses grands frères, la maladie de sa mère et des travaux d’intérêt général. Alors qu’il doit repeindre un couloir de son collège, il rencontre Sarah, une chanteuse lyrique qui anime un cours d’été et qui va lui ouvrir les portes de l’art de l’opéra.

Entre émotion et amusement, le film nous transporte au cœur de cette famille et montre un lien fraternel inédit. A la fois très liés mais aussi différents, les personnages seront bouleversants d’humanité, le long-métrage présentant leurs qualités comme leurs défauts. Mes Frères et Moi filmera tour à tour leur solidarité mais aussi leur unicité. A côté de ce quatuor de choix composé de Mael Rouin Berrandou (Nour), Dali Benssalah (Abel), Sofian Khammes (Mo) et de Moncef Farfar (Hédi), Yohan Manca a choisi de placer deux femmes, d’abord la mère de cette fratrie aussi attachante que bouleversante, mais aussi Sarah incarnée par Judith Chemla.

UNE DRAMEDIE FRANCAISE A NE PAS MANQUER

Le mise en scène douce, émouvante et sans artifice parvient à nous transporter, tout en nous offrant des portraits passionnants d’hommes, de jeune homme et de femmes. Présenté à Cannes dans la sélection Un Certain Regard, Mes Frères et Moi est à ne pas manquer au cinéma, dès la rentrée. Portée par un casting éblouissant, l’histoire touchante de Nour, de ses grands frères et des défis qu’ils auront à affronter devrait vous bouleverser autant que vous séduire. L’écriture est juste, et humaine. Elle saura vous transporter et délivrer une dramédie à fleur de peau mais aussi très amusante, à travers certaines situations ainsi que les dialogues. Une fresque familiale comme le cinéma français en fait peu. Dans un autre registre, est également attendu, ce jour, dans les salles obscures, le blockbuster 355 avec Jessica Chastain, Diane Kruger, Penelope Cruz, Lupita Nyong’o et Bingbing Fan.

Source: Lire L’Article Complet