Maïssane (Les Marseillais) : nez, poitrine, lèvres… elle se confie sur ses opérations de chirurgie esthétique
TV 

La star de téléréalité Maïssane était présente dans "Touche pas à mon poste", mardi 8 juin 2021. Sans langue de bois, la jeune femme a fait le point sur les nombreuses opérations de chirurgie esthétique qu’elle a eu pour se sentir mieux dans sa peau.

Maïssane assure avoir eu besoin de ça pour se sentir mieux et s’assumer. Sur le plateau de Touche pas à mon poste, mardi 9 juin 2021, celle qui s’est fait connaître dans Les Marseillais aux Caraïbes en 2020, puis dans les 10 couples parfaits, a révélé avoir eu recours à la chirurgie esthétique à de nombreuses reprises. "J’ai fait la poitrine, le nez deux fois, les lèvres, le coin des yeux, du botox au front et des facettes", a commencé par expliquer la jeune femme de 24 ans, en ajoutant se sentir aujourd’hui, enfin très bien dans sa peau. "J’ai fait ça parce que ça me permet de me sentir mieux dans mon corps et je l’ai fait de manière réfléchie", a-t-elle poursuivi.

La jeune star de la téléréalité a eu recours à cette méthode très jeune. En effet, elle a fait sa première opération, à seulement 19 ans. A cette époque elle voulait palier à un complexe qui l’empêchait d’avoir confiance en elle. Face aux chroniqueurs de l’émission diffusée sur C8, elle a même été encore plus loin en annonçant penser déjà à sa prochaine opération. "Je n’ai pas l’intention de m’arrêter tout de suite, tant qu’il y aura des choses qui me gênent chez moi." Alors que Cyril Hanouna voulait en savoir un peu plus sur ses projets de chirurgie, elle a fait savoir qu’elle avait envie de se refaire les mollets, car elle est "très complexée par [s]es jambes".

Maïssance veut disposer librement de son corps

Si autour de la table, nombreux étaient ceux perplexes devant ses envies, Maïssane va aller au bout de ses intentions. "Je pense que l’ère du temps c’est pouvoir disposer de son corps comme on l’entend." Si elle est aujourd’hui une femme indépendante, elle a tout de même toujours besoin de demander à ses parents ce qu’ils en pensent. "Tant que ça me procure une satisfaction et que ça me fait me sentir mieux dans ma peau, je ne vois pas la problème", a-t-elle conclu.

Source: Lire L’Article Complet