Lucie Lucas (Clem) dénonce les influenceurs qui vendent des produits qu'ils ne connaissent pas : "Je trouve ça inconscient"
TV 

Dans un podcast sur la mode responsable, Lucie Lucas a dénoncé les personnalités qui ne font pas attention à la provenance des produits qu’ils vendent ou contribuent à vendre sur les réseaux sociaux.

La fiction peut-elle être un outil efficace pour faire passer des messages engagés ? Une vraie question sur laquelle s’arrêtait dans son dernier épisode le podcast Nouveau modèle animé par la journaliste Chloé Cohen. Toutes les semaines, ce format propose des discussions avec des personnalités qui prônent une mode responsable. C’est le cas de Lucie Lucas, personnalité engagée s’il en est, qui a été jusqu’à renouveler toute la garde-robe de son héroïne Clem, dont la nouvelle saison a démarré hier soir. Mais la populaire comédienne ne s’arrête pas à ce domaine-là. Elle est plus globalement très engagée dans la défense de l’environnement et s’est démarquée comme personnalité à connaître dans le monde de l’écologie. En dehors de son métier devant les projecteurs, Lucie Lucas a d’ailleurs une toute autre vie. Depuis quelques années, elle vit en pleine nature bretonne où elle est devenue maraîchère dans sa ferme écologique. Un choix mûrement réfléchi qui s’inscrit dans une prise de conscience plus large dont elle fait part au quotidien. La jeune femme, maman de trois enfants, jouit d’une large communauté d’abonnés sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram dont elle se sert pour faire passer un certain nombre de messages. Pour elle, c’est en sensibilisant “la masse” qu’on pourra changer le monde. Et à ce titre, elle estime que la responsabilité des influenceurs est grande, comme elle l’a expliqué au micro du podcast.

  • Comment les candidats de Pékin Express sont-ils localisés en temps réel ?

    Télé Loisirs

  • Frédéric Taddeï évoques sa "dizaine d'ennemis à la télévision" !

    Télé Loisirs

  • Omar Sy s'exprime sur le carton Lupin

    Télé Loisirs

  • Benoît Dubois répond à Thomas Vitiello : "C'est vrai, je l'ai mis un peu de côté"

    Télé Loisirs

  • Tout savoir sur Wafa El Mejjad

    Télé Loisirs

  • Arnaud Ducret : on l'a déjà vu dans…

    Télé Loisirs

  • Elisa Ezzedine : les confidences de l'actrice de Demain nous appartient sur TF1

    Télé Loisirs

  • Attaqué par Bernard de la Villardière, Gilles Verdez condamné en justice !

    Télé Loisirs

  • Eric Dupond-Moretti & Isabelle Boulay : la belle histoire d'amour

    Télé Loisirs

  • Mariés au premier regard Julie abandonne, Mathieu quitte l'aventure et provoquent le choc des internautes !

    Télé Loisirs

  • Guillaume Genton s'explique sur le tournage d'une émission dans un appartement parisien et qui a provoqué l'intervention des forces de l'ordre

    Télé Loisirs

  • Downton Abbey : le casting révèle qui sont les célèbres fans de la série !

    Télé Loisirs

  • Bruno Guillon fait une touchante confidence sur son fils Anatole dans les Z'amours

    Télé Loisirs

  • Edouard Philippe révèle ce que ses enfants ont fait évoluer chez lui

    Télé Loisirs

  • Bernard Montiel révèle le rôle méconnu que jouait Laurent Baffie dans Vidéo Gag

    Télé Loisirs

  • Jurassic Park : comment ont été créés les dinosaures ?… Le ciné en questions

    Télé Loisirs


  • Comment les candidats de Pékin Express sont-ils localisés en temps réel ?
    Comment les candidats de Pékin Express sont-ils localisés en temps réel ?


    Télé Loisirs


  • Frédéric Taddeï évoques sa "dizaine d'ennemis à la télévision" !
    Frédéric Taddeï évoques sa "dizaine d'ennemis à la télévision" !


    Télé Loisirs


  • Omar Sy s'exprime sur le carton Lupin
    Omar Sy s'exprime sur le carton Lupin


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

“Il y a un devoir”

Dans son cas, elle a déjà expliqué il y a quelques années que sa notoriété ne lui servait qu’à ça : être “au service de causes qui (lui) tiennent à cœur”. C’est donc évidemment sur Instagram que l’actrice a révélé avoir été victime d’un viol. C’est aussi par là qu’elle interpelle les politiques, parfois jusqu’au plus haut sommet de l’État, pour les alerter sur des situations qui la révulsent. Elle connaît donc les rouages de ce monde de l’influence qui pose de plus en plus question, faisant l’objet de divers documentaires voire de caméras cachées. La comédienne a son avis sur la question : “Dès l’instant où notre parole est publique, on a une très grande responsabilité. Très grande. Peut-être que c’est parce que Clem, la série dans laquelle je suis depuis 10 ans, est dans le salon des gens et qu’il y a toujours eu une proximité avec le public qui était énorme, qui m’a fait me rendre compte que la frontière entre fiction et réalité était vachement ténue et que les messages passaient très facilement entre ce qu’on essayait de dire dans la série et le public. Du coup je me suis dit : ‘Mais il faut vraiment faire très très attention à ce qu’on dit’. Et surtout, bien sûr, il y a un devoir.”

“Ne pas faire attention à la provenance des produits…”

Lucie Lucas a ensuite évoqué la nécessité de changer entièrement de système pour sauver la planète, évoquant le rôle que les influenceurs pouvaient avoir dans cette transition : “Évidemment que quand on a une parole qui est écoutée par beaucoup de monde, c’est extrêmement dommage de ne pas s’en servir pour passer les messages qui nous paraissent vraiment très importants. Et c’est vrai qu’en plus, quand il y a des partenariats avec des marques qui payent de l’argent, ne pas faire attention à la provenance des produits qu’on vend, auxquels on prête son image, je trouve ça vraiment inconscient, vraiment.” Une référence, sans doute, aux dénonciations de plus en plus nombreuses qui sont faites autour de produits vendus par des influenceurs ou grâce à leur nom qui ne sont en fait que des arnaques en “dropshipping”, technique qui consiste à vendre à prix élevé des objets low-cost.

Source: Lire L’Article Complet