L'odyssée des Martin Circus, les rockeurs frenchies aux nombreux succès
TV 

C’est un groupe qui aura compté dans la musique française : entre rock psyché et pop disco, les Martin Circus ont été très écoutés pendant plusieurs décennies. Dès les années 1960, le groupe commence à se produire sur scène. “À l’époque, on cherchait justement autre chose que Salut les copains, qui tournait en rond depuis 59, c’était tout nouveau, on avait jamais entendu ça !“, explique le collectionneur Jean-Pierre “Jipé” Bernard, qui leur consacrera une exposition à la fin de l’année.  

Mais c’est avec le titre Je m’éclate au Sénégal que le groupe se fait connaître du grand public. Une chanson dont ils ont dû faire une version alternative pour être diffusés sur les ondes : l’expression “la copine de cheval” ne passait pas chez certains diffuseurs. Le groupe se frotte aussi à la pop au milieu des années 70, en reprenant des classiques anglo-saxons. 

Une carrière sur le grand écran

Leur succès grandissant en France leur a ouvert d’autres portes. Les membres des Martin Circus ont ainsi tourné dans des films comme Les bidasses en folie et Les bidasses en vadrouille. Un membre du groupe préfère ironiser sur ces projets. “On n’a pas fait beaucoup d’entrées non plus. On a été récompensés à la hauteur de notre talent“, raconte-t-il. Le groupe s’est finalement séparé lorsque le chanteur Gérard Blanc a décidé de tenter une carrière en solo. 

Parmi nos sources :
– Exposition “Je m’éclate au Sénégal, Martin Circus – 50 ans”, du 4 au 18 décembre 2021 (Belfort) – Livre “La chienlit, le rock français et Mai 68, histoire d’un rendez-vous manqué” de Marc Alvarado (Edt° Le Layeur)

Source: Lire L’Article Complet