Liés pour la vie : Laëtitia Milot a-t-elle eu son mot à dire sur le choix du casting ?
TV 

Laëtitia Milot signe son grand retour à la télévision, lundi 7 juin 2021 dans "Liés pour la vie". Elle l’héroïne de l’adaptation par TF1 de son roman, publié en 2017. Elle assure avoir été très bien entourée par la production du film.

C’est une grande fierté pour Laëtitia Milot d’avoir pu adapter son roman, Liés pour la vie, à la télévision. Lundi 7 juin 2021, sur TF1, les téléspectateurs vont pouvoir la retrouver dans un rôle une nouvelle fois difficile. Cavalière à la carrière toute tracée, Lucie (Laëtitia Milot) s’entraîne pour les Jeux olympiques, mais un chauffard, va bousculer tout son avenir. Dans un accident, elle perd l’usage de ses jambes et se retrouve en fauteuil roulant. Pour pouvoir rendre son histoire imaginée en livre visuelle à l’écran, il a fallu retravailler le scénario à plusieurs reprises. "TF1, Merlin Productions, et moi étions sur la même longueur d’onde. Nous avons formé une super équipe", a confié Laëtitia Milot dans les colonnes de Nous Deux.

Concernant le choix des acteurs qui ont joué avec elle dans cette fiction, la comédienne n’a pas eu son mot à dire, mais elle n’est pas déçue. "Je leur ai fait confiance sur le choix des réalisateurs et des acteurs. Ils ont pris quelqu’un qui aimait l’histoire et y croyait", a-t-elle encore raconté. Si elle a l’habitude des plateaux de tournages et des belles complicités qui peuvent s’y créer, elle assure que cette fois-ci, quelque chose de plus fort a vu le jour. "Il y a eu une magie incroyable."

Laëtitia Milot a vécu une formidable expérience sur le tournage

La jeune mère de famille est persuadée que la présence des animaux n’est pas étrangère à l’atmosphère qui s’est dégagée du tournage. "Ils ont créé une plénitude autour d’eux. Je n’avais jamais vu ça. Je me rendais compte de la chance que j’avais de tourner ce film, de voir mon bébé prendre vie." Pour cette fiction, Laëtitia Milot a donné de sa personne. Elle qui savait juste monter au pas a dû apprendre le trot et le galop. "J’ai suivi une formation de 5 à 6 heures par jour pendant un mois, notamment auprès de Mario Luraschi, cascadeur équestre pour le cinéma. C’était un désastre au début, j’avais peur, et puis j’ai fini par apprivoiser les chevaux", a encore expliqué la comédienne dans les colonnes de Ouest-France.

Source: Lire L’Article Complet