L’Heure des pros : Pascal Praud dépassé : ses chroniqueurs en roue libre en plein débat sur la vaccination
TV 

L’exaspération à son comble. Ce vendredi 17 décembre, Pascal Praud a perdu son sang-froid tandis que ses chroniqueurs étaient lancés dans un débat autour du vaccin.

Aux commandes de L’Heure des pros depuis 2016, Pascal Praud a l’habitude à l’ambiance électrique que les débats instaurent sur son plateau. Ce qui ne l’empêche pas d’éprouver de l’exaspération face à ses chroniqueurs les plus insistants. La preuve en ce vendredi 17 décembre, lorsque les personnalités présentes à sa table se sont lancées dans un nouveau débat autour de la vaccination anti-coronavirus. Deux voix se sont élevées, à commencer par celle d’Ivan Rioufol, réputé pour sa prise de position ferme contre le vaccin. "Ceux qui se font soigner se font répondre que ce virus est anodin (…) et en revanche on vous dit qu’il faut se faire vacciner parce que le virus tue", a-t-il notamment déclaré.

Loin de lui l’idée de laisser sa principale adversaire, le docteur Brigitte Milhau, s’exprimer. De quoi agacer Pascal Praud qui, depuis son siège et les mains plaquées l’une contre l’autre, l’a supplié de se taire discrètement. Avant de perdre son sang-froid en se levant pour inviter, avec ironie, Ivan Rioufol à prendre sa place. "On va aller dans le bureau de Serge Nedjar, (directeur général de CNews, ndlr), il va vous offrir un petit café puis vous allez parler à la France dans les yeux." Comprenant avoir énervé le présentateur, le chroniqueur s’est tu et un silence teinté de malaise s’est instauré. "Merci", a conclu Pascal Praud.

Pascal Praud s’est passé d’Ivan Rioufol pendant quelques jours

Ce vendredi 17 décembre a d’ailleurs marqué une occasion spéciale pour le père de famille. Car, après quelques jours, il a pu de nouveau accueillir Ivan Rioufol sur son plateau. Pour rappel, le chroniqueur de Pascal Praud a contracté une forme légère du coronavirus et n’a donc pas pu se joindre à la bande de L’Heure des pros durant une dizaine de jours. Sa mésaventure avec la maladie virale ne l’a cependant pas apaisé, il est toujours opposé à la vaccination.

Source: Lire L’Article Complet