Les Reines du shopping : pourquoi Cristina Cordula ne fait pas de face à face avec les célébrités ?
TV 

Dès le lundi 4 janvier, l’émission Les Reines du shopping accueille de nouvelles célébrités. Mais pourquoi Cristina Cordula ne fait pas de face à face avec elles comme à son habitude ? Réponse avec Télé Star.

C’est partie pour une nouvelle semaine spéciale ! Dès lundi 4 janvier 2021 l’émission Les Reines du shopping accueille en effet de nouvelles célébrités pour la bonne cause. Ainsi, Sylvie Tellier, Lio, Séverine Ferrer, Carine Galli et Arielle Dombasle sont au casting. Tout au long de la semaine elles vont ainsi se battre pour remporter 10 000 euros pour l’association qu’elles défendent. Et c’est sur le thème : "Osez la couleur en hiver" que les célébrités vont devoir être les meilleures. Mais contrairement à la version classique, l’animatrice Cristina Cordula ne va pas faire de face à face avec elle. En effet, tandis qu’après chaque shopping elle prend le temps de conseiller les candidates sur leur morphologie et les looks qui leur conviendraient, Cristina Cordula ne pourra pas le faire avec les célébrités de cette semaine.

C’est lors de la conférence de presse qui s’est tenue le 7 décembre 2020 que Cristina Cordula a expliqué pourquoi. "L’histoire du face à face est intéressante mais avec les célébrités il n’a pas eu lieu parce qu’on a pas eu assez de temps. En fait, Sylvie, Lio, Séverinne, Carine et Arielle ne pouvaient pas m’accorder trop de temps" a-t-elle déclaré. C’est en effet une question d’emploi du temps chargé qui a empêché les célébrités de prendre davantage de temps pour le tournage des Reines du shopping. Pour remédier à ce manquement, quelques astuces ont ainsi été mises en place. "On a réussi à faire de la magie au niveau de la production" a ajouté Cristina Cordula.

Les Reines du shopping spéciale célébrités : quelles associations défendent les célébrités ?

La présidente du comité Miss France a ccepté de participer au programme pour défendre l’association "Les bonnes fées", une association qui lutte pour améliorer les conditions de vie de femmes en difficultés. De son côté, Carine Galli défend l’association "L’ASTB" (L’Association Sclérose Tubéreuse de Bourneville). La STB est une maladie génétique caractérisée par le développement de tumeurs dans divers organes. Arielle Dombasle quant à elle jouera pour "Les Chats de Stella", une association qui a pour mission de sauver, de soigner et d’accueillir les chats domestiques abandonnés. Lio, qui est de la partie, défend "Autour du BPAN", qui lutte contre une maladie rare orpheline. Enfin, Séverine Ferrer défend l’association "Joker", qui a pour but d’aider à la progression et à l’épanouissement d’enfants handicapés.

Source: Lire L’Article Complet