Les femmes de l'ombre chez Disney : Bianca Majolie, première scénariste du studio
TV 

Avez-vous déjà entendu parler de Bianca Majolie, employée chez Disney de 1936 à 1940 et première femme engagée au département scénario du studio ?

Bianca Majolie était la première employée féminine du service scénario du studio Disney. Engagée en 1936, elle a immédiatement travaillé sur Elmer l’éléphant, un court métrage Silly Symphony dont certaines animations resserviront plus tard Dumbo (1941).

Bianca Majolie a été à l’école à la McKinley High School de Chicago, la même qu’un certain Walt Disney, avant de faire des études d’arts toujours à Chicago puis à New York. En 1934, elle écrit à Walt pour lui demander de l’aide sur un projet, et tous les deux entament une correspondance.

Ils se rencontrent en 1935 et Walt, impressionné par son travail, lui propose un apprentissage de six mois, payé 355 dollars par semaine, soit environ 1000 de moins que celui des apprentis masculins. Les sommes sont citées en tenant compte de l’inflation et pour refléter les dollars actuels ; historiquement, Majolie était payée 18 dollars (de 1935) par semaine.

Après Elmer l’éléphant, elle écrit et dessine sur d’autres Silly Symphony dont certains resteront inachevés et d’autres seront terminés, comme Cabaret de nuit (1937). D’origine italienne, c’est aussi Majolie qui traduit en anglais le livre Pinocchio de Carlo Collodi afin que Walt et ses scénaristes puissent travailler dessus. Elle en profite pour impulser des améliorations à l’histoire en vue du futur film d’animation.

Elle travaille également en coulisses sur Bambi (recherches sur le comportement animalier, dessins d’ambiance), Peter Pan et Fantasia, signant notamment des peintures pour le segment Danse de la fée Dragée :

Seule scénariste féminine du studio, Majolie aura du mal à faire entendre sa voix et à donner vie à ses histoires devant ses collègues masculins, beaucoup plus à l’aise. Elle écrira à une connaissance : “Je m’asseyais dans le coin avec le coeur battant la chamade et haletant pour reprendre mon souffle.”

Les animateurs Frank Thomas et Ollie Johnston, engagés à peu près à la même période qu’elle, déclareront dans leur livre de souvenirs The Illusion of Life: Disney Animation que la présence de Bianca Majolie au département scénario leur a appris une chose :

En 1939, elle travaille sur une première version de Cendrillon (qui ne verra le jour que dix ans plus tard) et le dernier court métrage Silly Symphony, intitulé Le vilain petit canard.

[Bianca Majolie] first project was Pinocchio, early concept work for Peter Pan, Cinderella and Fantasia’s Suite pic.twitter.com/XdK3FBgwVd

Après ce travail, Bianca Majolie prend un congés sabbatique et revient en juin 1940 pour découvrir que son poste a été pourvu et son scénario de Cendrillon écarté. Elle devient donc artiste freelance, se marie avec un dessinateur et peintre, Carl Heilborn et écrit un livre pour enfants intitulé The Children’s Treasury qu’elle publiera en 1960.

Dans le magazine Glamour d’avril 1941, la compagnie Disney fait la promotion du fait que le studio souhaite recruter des femmes, mais annonce que leurs salaires seront plus bas que ceux des hommes.

Ce communiqué annonce que ces salaires pourraient cependant être plus hauts si (citation de la page 50 du magazine) “beaucoup de jeunes femmes ne travaillaient pas environ deux ans puis se mariaient et démissionnaient”. En ajoutant que la plupart des femmes engagées se sont mariées avec des employés de Disney et ainsi, sont restées au studio.

Nous vous les présenterons dans un papier ultérieur.

A quels personnages de Disney appartiennent ces yeux ?

Source: Lire L’Article Complet