Les 12 coups de midi : comment Christian Quesada a dilapidé ses 600.000 euros de gains
TV 

L’affaire Christian Quesada fait de nouveau la Une de l’actualité alors qu’un documentaire a été diffusé mercredi 5 janvier 2022. Le lendemain, sur le plateau de Touche pas à mon poste, Guillaume Genton a fait des révélations concernant l’argent qu’il a gagné lors de son passage dans Les 12 coups de midi.

C’est une affaire qui avait beaucoup de bruit en 2019 lorsque Christian Quesada, le champion des 12 coups de midi, avait été accusé de corruption de mineur, puis condamné à trois ans de prison ferme. Emprisonné entre avril 2020 et mars 2021, il avait été libéré pour bonne conduite. S’il se fait depuis très discret, il fait de nouveau la Une de l’actualité alors qu’un documentaire, intitulé Christian Quesada, des studios de télé à la prison, était diffusé sur W9, mercredi 5 janvier 2022. Le lendemain, sur le plateau de Touche pas à mon poste, Guillaume Genton est revenu sur cette affaire et a fait quelques confidences sur la manière dont il aurait dépensé tout son argent. En effet, le chroniqueur a eu accès au procès verbal de l’ancien chouchou de Jean-Luc Reichmann.

Pour rappel, il a gagné pas moins de 600 000 euros lors de sa participation aux 12 coups de midi. Il aurait alors affirmé aux enquêteurs, au moment de l’enquête, qu’il lui restait 70 000 euros sur son compte. "J’ai offert 300 000 euros à mes enfants, acheté un studio à 30 000 euros à Béziers, prêté 80 000 euros à mon frère, le reste je l’ai dépensé en voyages", a déclaré Guillaume Genton en citant les propos de Christian Quesada rapporté dans son procès verbal.

Christian Quesada aurait expliqué pourquoi il avait parlé à des mineurs

Dans le même temps, il a également confié ce qu’il aurait déclaré au juge pour expliquer sa motivation à parler à des mineurs, garçons et filles, sur Internet. "Je voulais fantasmer, avoir des conversations sexuelles le plus possible", aurait-il déclaré. "Pourquoi avec des mineurs ? Parce que les réseaux sociaux sont plus fréquentés par les mineurs. J’ai un problème avec la tranche d’âge 15-21 ans. Je suis plus à l’aise pour parler avec des mineurs qu’avec des gens de mon âge."

Source: Lire L’Article Complet