Le coup du siècle : de quel long-métrage ce film est-il le remake ?
TV 

Le long-métrage "Le coup du siècle" sera diffusé sur TF1 ce dimanche 11 juillet, dès 21h05. L’occasion de découvrir quelques secrets notamment de quel film il est le remake. 

Remake d’un remake. Sorti au cinéma en 2019, le film intitulé Le coup du siècle, réalisé par Chris Addison, sera diffusé pour la première fois à la télévision française ce dimanche 11 juillet, à partir de 21h05 sur TF1. Au casting, on peut retrouver Anne Hathaway et Rebel Wilson. L’occasion pour Télé Star de vous dévoiler quelques secrets, notamment le fait qu’il s’agit du remake du film Le plus escroc des deux, réalisé par Frank Oz en 1989 et porté par Steve Martin et Michael Caine. Pour la petite anecdote, l’original est en réalité un film de Marlon Brando, intitulé Les Séducteurs et datant de 1964. Et concernant le synopsis ? "Deux jeunes femmes issues de mondes différents, Joséphine et Penny, débarquent sur la Riviera afin d’escroquer des hommes fortunés. D’abord rivales, elles sympathisent lorsque Penny demande à la première de la prendre sous son aile pour lui apprendre ses tactiques d’escroquerie, puis tenir un pari fou", peut-on lire. Pour cette réalisation, Chris Addison a dû "choisir entre moderniser le style du film ou s’en tenir à une sorte d’atmosphère propre au sud de la France plus classique. Et on a fait le choix de la modernisation", avait-il expliqué à Allociné. "On n’a pas non plus voulu trop ancrer le film dans une époque spécifique. On a souhaité que le film soit contemporain, comme si l’histoire pouvait vraiment se dérouler de nos jours", avait-il conclu.

Pour interpréter Joséphine Chesterfield, c’est Anne Hathaway qui a été choisie. Dans les colonnes d’Allociné, elle avait apporté quelques précisions : "À mon avis, Josephine a passé beaucoup de temps à voyager quand elle était jeune et elle est naturellement douée pour les langues. Je n’arrêtais pas de penser au fait qu’elle est le plus souvent seule dans cette sorte de palace qu’elle s’est aménagée", explique-t-elle avant d’ajouter : "Elle ne peut pas vraiment se confier à qui que ce soit et elle doit faire très attention à ce qu’elle dit car elle porte plusieurs masques différents et qu’elle se livre à toutes ces arnaques qui sont des exploits personnels. Mais ce sont les masques qu’elle arbore qui lui permettent d’évoluer dans la société. Pour ce rôle, l’actrice a également dû adapter son accent. En effet, elle est américaine et son personnage est britannique. Un choix de Chris Addison qui trouvait qu’elle "serait plus drôle si elle était Anglaise", s’est-elle souvenue. Si elle était contre au départ, Anne Hathaway a toutefois fait un effort linguistique afin de répondre aux critères du producteur. "Je ne voulais pas avoir d’accent mais Chris m’y a obligée. J’ai essayé de le convaincre que ce n’était pas nécessaire mais ça n’a pas marché. On était tout à fait d’accord sur le ton, qui devait être soutenu, et sur le sens de l’humour, qui devait être facile à saisir, tout en étant raffiné", a-t-elle conclu.

Anna Hathaway : avec qui partage-t-elle l’affiche dans Le Coup du Siècle ?

Pour jouer le rôle de Penny, c’est Rebel Wilson qui a été choisie. La comédienne, qui est également la productrice du film, a souhaité mettre sa touche. "Je ne voulais pas qu’on se contente de changer les sexes des personnages : ce n’est pas une raison suffisante pour refaire un film. J’ai présenté une version totalement réinterprétée et actualisée du film, avec un nouveau scénario mené par deux arnaqueuses", avait-elle confié. De plus, elle avait aussi évoqué un des avantages d’être productrice : "J’ai quasiment acheté tout le magnifique mobilier fabriqué pour le film. Ça va être magnifique dans ma nouvelle maison de Sydney. C’est l’un des avantages d’être productrice : j’ai pu me servir avant tout le monde dans les accessoires", a-t-elle avoué. Une production à voir dès 21H05 sur TF1 ce dimanche 11 juillet.

Source: Lire L’Article Complet