La Cité Invisible : Une série Netflix fantastique aux airs de Locke & Key, notre critique
TV 

Dans La Cité Invisible, la série fantastique réalisée par le créateur des deux volets de Rio, Eric va mettre les pieds dans un univers parallèle dans lequel il risque de ne jamais pouvoir sortir. Notre critique.

Si vous avez aimé Destin La Saga Winx, une série comparée à la saga fantastique Harry Potter, vous devriez jeter un coup d’oeil à La Cité Invisible, aussi dispo pour Netflix. Dans ce programme de Carlos Saldanha, à qui l’on doit les films d’animation Rio et l’Âge de Glace, nous suivons Eric, un jeune policier brisé par la mort de sa femme. S’il a bien conscience que son épouse est décédée dans des circonstances douteuses, il tombera aussi nez-à-nez avec un dauphin rose échoué, une espèce encore jamais vue dans les eaux brésiliennes. Après avoir fait face à plusieurs autres manifestations étranges, Eric va alors établir un lien avec la mort de sa conjointe et comprendre qu’il vient de mettre les pieds dans un village dans lequel les humains semblent cohabiter avec d’étranges créatures depuis des milliers d’années. Alors, que vaut La Cité Invisible, une série du réalisateur de Rio sur Netflix ?

Premièrement, l’univers de La Cité Invisible peut faire penser à celui de Locke & Key, bien que les fondamentaux de l’histoire soient très différents. On leur trouve en point commun le fait de suivre des individus qui se retrouvent confrontés à un univers parallèle du jour au lendemain. On apprend donc avec eux à gérer ce nouvel environnement fantastique, qui a de quoi être très troublant. L’histoire de La Cité Invisible est intéressante, on découvre l’existence de créatures inspirées des mythologies brésiliennes et c’est peut-être sur ce point que l’on reconnaît le plus l’oeuvre de Carlos Saldanha. Comme dans Rio ou l’Âge de Glace, la série Netflix tente aussi de sensibiliser les spectateurs aux questions écologiques.

Les trois premiers épisodes (d’une quarantaine de minutes chacun) n’abusent pas des effets spéciaux, et le peu qu’on voit sont bien réalisés. L’enquête d’Eric nous tient en haleine et attise notre curiosité, tout autant que le monde qui l’entoure et qu’il cherche à comprendre au fil des épisodes. La Cité Invisible est une série divertissante qui plaira à tous les amateurs de programmes fantastiques, sans que cela dérive dans le genre horrifique. Pour plus de frissons, on vous propose de regarder Tous mes amis sont morts, une comédie noire aussi disponible sur Netflix.

Source: Lire L’Article Complet