Koh-Lanta : qui était le premier présentateur du jeu avant Denis Brogniart ?
TV 

En 2002, Denis Brogniart animait la deuxième saison de Koh-Lanta, sur TF1. Mais qui présentait la toute première saison du programme de survie ?

Denis Brogniart est de retour, ce mardi 5 octobre à 21 heures sur TF1, pour un nouvel épisode de Koh-Lanta, La Légende. Pour fêter le 20e anniversaire du programme de survie, l’animateur emblématique de la chaîne a convié d’anciens grands candidats qui ont brillé lors des précédentes saisons de Koh-Lanta. Mais Denis Brogniart n’a pas toujours été l’animateur de ce programme. En effet, il n’a fait son arrivée que lors de la saison 2, en 2002, au Costa Rica. Mais alors, qui animait la saison 1 ?

Il s’agissait d’Hubert Auriol. Le 4 août 2001, c’est lui que les téléspectateurs de TF1 ont découvert aux côtés des 16 candidats de la première saison intitulée Les Aventuriers de Koh-Lanta et tournée en Thaïlande. Avant d’être animateur, Hubert Auriol a été un pilote à succès. Il a notamment remporté à deux reprises le Paris-Dakar moto en 1981 et 1983. En 1992, il remporte la célèbre course dans la catégorie auto et devient ainsi le premier pilote à réussir le doublé moto-auto. Le 10 janvier dernier, Hubert Auriol est mort à l’âge de 68 ans d’un accident cardio-vasculaire suite à un long combat contre la maladie. Il souffrait, en effet, d’une forme d’un cancer du sang. Il était, par ailleurs, positif au Covid-19 lors de sa mort.

Koh-Lanta : pourquoi Denis Brogniart a remplacé Hubert Auriol ?

En janvier dernier, à l’occasion de la disparition d’Hubert Auriol, Denis Brogniart a révélé comment il s’était retrouvé à la tête de Koh-Lanta en 2002. "On s’était rencontrés avant Koh-Lanta parce que je suis passionné de rallye-raid. Je l’admirais. La passation s’était faite sur la dernière émission de cette première édition, cela avait été très agréable. Il était parti parce qu’il n’avait pas le temps, il lui fallait faire un choix et il avait choisi son rôle de patron du Dakar. Il m’avait donné les clés avec bienveillance et gentillesse. Je ne l’oublierai jamais pour ça, parce que c’était un mec bien", confiait, sur TF1, l’animateur très touché par la mort de son prédécesseur.

Source: Lire L’Article Complet