Kelly Vedovelli émue : ce moment de franchise pendant TPMP
TV 

Nathalie Marquay a ému de nombreux téléspectateurs lors de son passage dans Touche pas à mon poste, elle qui a évoqué le cancer des poumons de Jean-Pierre Pernaut. Kelly Vedovelli a été très touchée par le message du couple.

Lundi 22 novembre, l’émotion était au rendez-vous sur le plateau de Touche pas à mon poste. Nathalie Marquay était invitée pour évoquer une bien mauvaise nouvelle : le cancer des poumons de son époux, Jean-Pierre Pernaut. Une séquence très émouvante dans laquelle, le couple a souhaité faire de la prévention au sujet de la cigarette : "On m’a découvert une petite maladie qui arrive aux gens qui fument. Qui font la conn*rie de fumer ! Pendant des années, on m’a dit : ‘Arrête de fumer !’ Je fumais beaucoup. Et puis, on m’a trouvé un petit cancer du poumon. C’est la première fois que j’en parle", expliquait Jean-Pierre Pernaut dans une séquence filmée pour le documentaire qui lui est consacré et diffusé le 9 décembre prochain sur C8.

Des mots qui font réfléchir, comme a pu l’évoquer Kelly Vedovelli, le lendemain, sur le plateau de TPMP. En effet, la chroniqueuse a été touchée par le discours du couple, très soudé : "C’est très digne et je trouve ça magnifique de voir l’amour qu’il y a entre eux, la complicité. On les voit tellement soudés, qu’en fait, nous on a l’impression de faire partie de leur vie. Je suis émue, parce que nous on est remplis d’espoir avec eux et j’ai l’impression qu’on fait le combat avec eux", confie-t-elle. Kelly Vedovelli serait même prête à stopper une bien mauvaise habitude : "Moi aussi hier j’ai réfléchi et je me suis dit : ‘on a tous envie d’arrêter de fumer et on a envie de l’écouter, c’est comme notre papa à tous et voilà’".

Nathalie Marquay : "Il se bat"

Bien que Jean-Pierre Pernaut soit une nouvelle fois touché par un cancer, Nathalie Marquay l’a assuré : il tient le coup et est très suivi par les médecins : "Là, au mois de septembre, ça a attaqué l’autre poumon. Par contre, ça a été un peu plus chiant, parce que c’était un peu plus gros. Et donc là, c’est clair qu’on ne peut pas repasser par une opération parce que c’est beaucoup trop lourd. Donc là, il fait de la radiothérapie". L’ancien présentateur du JT de TF1 peut compter sur ses proches pour le soutenir : "On est auprès de lui, toute sa famille. Et puis, il se bat. Et puis comme on dit, jamais deux sans trois. On a fait un chacun un cancer et puis il y en a un autre qui vient. Le mot cancer, ça ne veut pas dire la mort". Un discours encourageant.

Source: Lire L’Article Complet