Karine Le Marchand : son salaire pharaonique pour “L’amour est dans le pré” va faire des jaloux
TV 

Guillaume Genton a révélé sur le plateau de TPMP ce que touchait par émission la séduisante animatrice.

Faire le bonheur des agriculteurs en quête de cœurs à prendre n’est pas seulement une activité très gratifiante. Il s’agit aussi d’un travail très rémunérateur pour la belle entremetteuse du speed dating rural de M6, “L’amour est dans le pré”. Mardi dernier, le chroniqueur Guillaume Genton a en effet lâché une bombe sur le plateau de TPMP. Selon lui, Karine Le Marchand touche la bagatelle de 15 000 euros par émission pour réaliser les rêves matrimoniaux de ruraux solitaires, éleveurs de vaches allaitantes ou viticulteurs enracinés dans leurs terres. À ce tarif-là, le retour à la nature et les virées en tracteur prennent tout leur charme. Éric Antoine qui, cet été, peu après sa rencontre avec la talentueuse présentatrice, affirmait « il faudrait que M6 l’augmente » va peut-être changer d’avis après avoir appris la nouvelle. Car tout le monde ne partage pas son point de vue. À commencer par Cyril Hanouna, qui a qualifié ce salaire « d’énorme », avant d’ajouter « ça lui fait 150 000 euros par saison », mais oubliant un peu vite que sa paie mensuelle s’élève à 40 000 euros, sans compter les confortables revenus que lui valent son rôle de producteur.

Le maître de TPMP est donc loin de faire pitié !

Certes, en cette période d’austérité, gagner des sommes pareilles pourrait mettre en colère et susciter la jalousie de millions de Français rencontrant des difficultés à boucler leurs fins de mois. Mais cela ne semble pas être le cas pour Karine, qui, lors d’un récent sondage réalisé pour “TV Mag”, en compagnie de son pote de longue date, Stéphane Plaza, a été nommée « personnalité avec lesquelles les Français aimeraient partir en vacances ». Un résultat qui avait touché la flamboyante quinquagénaire « Ça nous fait chaud au cœur, vraiment ! » Perçue comme simple et proche de ses candidats par les téléspectateurs, Karine peut aussi se targuer d’obtenir d’excellentes audiences, ce dont elle se réjouit auprès de ses abonnés : « Pim, Pam, Poum. Toujours leader ! 3,7 millions » Reste que les agriculteurs aimeraient peut-être un petit coup de pouce de la part de la production. Mais ils sont là pour trouver l’amour et non chercher fortune.

La rédaction

 

A voir également :Karine Le Marchand dézingue ses ex “tocards”

Source: Lire L’Article Complet