"Je pense que vous ne connaissez rien Madame", Matthieu Delormeau s’engueule avec Véronique Genest dans TPMP
TV 

Véronique Genest ne fait pas l’unanimité. Invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste, ce mardi 23 novembre, elle s’est fortement disputée avec Matthieu Delormeau, incapable de garder son sang froid, devant les propos de l’ancienne actrice.

Depuis maintenant des mois, Véronique Genest est une habituée des propos chocs. Ainsi, ce lundi 22 novembre, l’ancienne actrice a une nouvelle fois choqué avec la publication d’un tweet sur le vaccin contre le Covid : "Avec cette obligation vaccinale qui ne dit pas son nom j’ai eu le sentiment d’un viol dont on ne veut pas prendre la plainte. Là avec la troisième dose sous peine de perdre son pass et de ne pas pouvoir travailler j’ai l’impression d’être victime d’une tournante". Parmi ceux qui se sont révoltés, Leslie Coutterand, une ancienne de ses collègues de travail, qui a collaboré avec elle sur le tournage de Julie Lescaut. La comédienne l’a ainsi accusée de faits graves : "J’ai décidé de partir de la série en 2013 pour multiples raisons personnelles mais tes commentaires racistes et radicaux quotidiens sur le plateau ont aussi motivé ma décision", a-t-elle écrit.

Invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste, ce mardi 23 novembre, Véronique Genest a souhaité répondre à toutes ces accusations. "Je n’ai jamais tenu de propos… J’étais dans une mauvaise période de ma vie. J’avais des problèmes familiaux, de quelqu’un de très proche qui était très malade (…) J’ai commencé à grossir, ça été une période très dure de ma vie à assumer pour moi. Mais j’allais bosser et je bossais. (…) J’ai été interpellée", confie-t-elle. Une déclaration qui a fait bondir Matthieu Delormeau qui ne s’est pas gêné de lui dire ce qu’il pensait de son comportement.

Matthieu Delormeau : "Vous secouez la terreur pour exister"

En effet, le chroniqueur a poussé un coup de gueule : "Moi je suis énervé. Je n’en peux plus qu’au nom de la liberté d’expression aujourd’hui, on laisse dire des gens n’importe quoi. Il y a des choses dangereuses. Je pense que vous ne connaissez rien. Pardon, pardon". Des mots qui ont mis en colère Véronique Genest : "Vous n’avez pas de preuves", lui crie-t-elle dans les oreilles. "Je pense que vous ne connaissez rien aux religions, vous ne connaissez rien à la GPA, vous n’êtes pas médecin et vous arrivez et vous traitez les gens qui ne peuvent pas avoir d’enfants : ‘Vous l’avez acheté’", lui répond-il. Selon lui, Véronique Genest surfe sur des sujets dangereux pour exister : "Vous secouez la haine, vous secouez la terreur pour exister. Ce sont des sujets dangereux, pour lesquels vous ne connaissez ni les tenants ni aboutissants (…) Vous n’y connaissez rien. Vous n’êtes pas médecin. Et quand vous dites quelque chose, ce n’est pas de la haine ?", martèle-t-il. Entre les deux, une chose est sûre, le courant ne passera jamais !

Source: Lire L’Article Complet