Jarry (A tes côtés) : "Ce film est pour dire au revoir à mon père"
TV 

Pour son premier grand rôle à la télévision, dans A tes côtés, lundi 11 octobre à 21 h 05 sur TF1, Jarry s’est inspiré de sa relation complexe avec son père, dont il s’est rapproché juste avant le décès de ce dernier. Rencontre tout en émotion.

Dans quel état d’esprit êtes-vous à l’approche de la diffusion ?

JARRY : Je suis stressé parce qu’il s’agit d’un projet très intime qui parle de la relation que j’avais avec mon papa. C’est un hommage que je lui fais, peut-être pour lui dire au revoir après dix-sept ans. J’ai envie qu’à la fin les téléspectateurs se prennent dans les bras et se disent qu’ils s’aiment. Il faut bouffer la vie chaque seconde. Même si tout n’est pas parfait, on doit quand même réussir à s’aimer et à vivre ensemble.

Travailler sur ce film vous a-t-il aidé à faire votre deuil ?

Ça m’a surtout aidé à comprendre des choses que je n’avais pas comprises. Je me suis par exemple rendu compte que mon père avait fait beaucoup pour moi. J’ai passé mon adolescence et ma vie de jeune adulte à me dire qu’il ne faisait aucun effort pour se rapprocher de moi alors qu’en fait il me proposait de pêcher, de chasser… Mais comme ce ne sont pas mes passions, je refusais en permanence.

Qu’en ont pensé votre mère et vos frères ?

Après avoir beaucoup rigolé sur la première partie du film, ils ont été extrêmement touchés. Mes frères ont trouvé que c’était un bel hommage à papa. Surtout, on s’est dit qu’on s’aimait. Même si on n’est pas la famille parfaite – parce qu’il y a parfois des désaccords et des malentendus -, on est soudés.

Votre père n’a pas eu le temps d’assister à votre succès mais a-t-il eu le temps de vous voir heureux ?

(Il pleure.) Je ne sais pas. Je pense qu’il m’a vu fort. Nos parents ont tout fait pour qu’on ne manque de rien, qu’on puisse avoir une éducation, aller en vacances, qu’on ait une jolie vie. Il faut qu’on soit à la hauteur de leurs sacrifices. Maintenant que je suis papa (de jumeaux de cinq ans, ndlr), j’ai envie que mes enfants aussi soient heureux dans leur quotidien… C’est le but de tout parent.

Source: Lire L’Article Complet