Hongrie-France : le duplex chaotique d’un journaliste de TF1 depuis Budapest
TV 

Le journaliste Didier Piereschi a été interrompu en plein duplex sur TF1. En plein direct après le match opposant la Hongrie à la France, il a été happé par la foule, tentant de venir tant bien que mal au bout de sa prise de parole.

Didier Piereschi se souvient de son duplex pour l’Euro 2020. Samedi 19 juin, le journaliste prend la parole en direct après le match opposant la Hongrie à la France au Stade Ferenc-Puskás, à Budapest. Pour son duplex sur TF1, il choisit de se placer dans les travées du stade, entouré de dizaines de supporters surexcités en dépit d’un match nul (1-1). Quelques secondes seulement après avoir commencé son duplex, Didier Piereschi a été happé par la foule.

Le journaliste a toutefois (tenté) de terminer courageusement son duplex. "Les supporters français à moitié heureux, à moitié déçu, car le résultat n’est pas là mais heureux car ils ont vécu un moment incroyable. Je peux vous dire que l’ambiance était vraiment assourdissante aujourd’hui. On s’était dit que les 6000 Français feraient du bruit. Le problème c’est que les Hongrois… ben voilà… Vous voyez… ils sont quand même heureux", lance Didier Piereschi, qui n’apparaît plus à l’écran. A la place, des supporters en folie hurlent et font signe à la caméra.

Des supporters surexcités

Encore quelques secondes à tenir pour Didier Piereschi. "On ne se voit plus. Est-ce que vous me revoyez revenir ? Non… Alors je suis encore au milieu de la mêlée, je ne suis plus si je suis encore en direct", ajoute-t-il. TF1 baisse alors le son du duplex pour revenir en plateau. En plateau, Denis Brogniart et ses invités apparaissent très amusés par la situation. "Il va falloir lui donner une bouteille d’oxygène pour pouvoir respirer au milieu de ces supporters!", s’exclame l’animateur d’Euro 2020 le Mag et de Koh-Lanta. De quoi témoigner de l’ambiance à l’Euro 2020 !

Source: Lire L’Article Complet