Festival de Cannes : "Les Amandiers", un hommage à Patrice Chéreau par Valéria Bruni-Tedeschi
TV 

Pendant dix jours, la Croisette de Cannes (Alpes-Maritimes) est le théâtre de tous les excès. Mais dimanche 22 mai, c’est le vrai théâtre qui est à l’honneur avec une équipe de jeunes comédiens venus défendre Les Amandiers, du nom de cette école alternative à Nanterre (Hauts-de-Seine) qui, à la fin des années 1980, révolutionna la scène théâtrale. La réalisatrice du film, Valéria Bruni-Tedeschi, a été l’élève du fondateur, Patrice Chéreau. « C’était comme si on arrivait sur l’Olympe », se souvient-elle.

Louis Garrel sera Patrice Chéreau

Une ferveur transmise à la jeune actrice qui joue son rôle. « Elle a une manière tellement bouleversante et puissante de ramener le passé au présent, de faire revivre ces choses-là. On avait l’impression qu’il y avait des âmes avec nous », confie Nadia Tereszkiewicz. Les fantômes des héros des Amandiers, fauchés en pleine jeunesse par le Sida ou l’héroïne. Ils voulaient vivre intensément, quoi qu’il en coûte. Comme le personnage d’Étienne, joué par Sofiane Bennacer. Et c’est Louis Garrel qui aura la lourde tâche de se glisser dans le costume de Patrice Chéreau, à qui le Festival rend, à travers ce film, un puissant hommage.

Source: Lire L’Article Complet