Disney : quelles sont les premières apparitions de Mickey ? Donald ? Dingo ?
TV 

Quand Mickey, Minnie, Donald, Dingo ou encore Pluto sont-ils apparus pour la toute première fois à l’écran ? Retour sur les origines des plus célèbres mascottes Disney.

MICKEY MOUSE

Nombreux sont les spécialistes qui considèrent que Mickey est officiellement né en novembre 1928, date de la projection publique de Steamboat Willie (le premier court métrage intégralement sonorisé de l’histoire de l’animation). Avant cela, la célèbre souris a pourtant tenu l’affiche de deux autres cartoons, sortis quelques mois plus tôt.

Après avoir perdu sa première mascotte Oswald le lapin chanceux (dérobée par le producteur Charles Mintz), Walt Disney s’est en effet mis en tête de remplacer son personnage de toute urgence, donnant vie avec l’aide d’Ub Iwerks à une souris du nom de Mickey. Dans le courant de l’année 1928, de rares spectateurs rassemblés lors de projections non officielles ont ainsi pu voir la souris piloter aux côtés de Minnie dans L’Avion Fou, puis affronter Pat Hibulaire en Amérique latine pour la toute première fois dans Mickey Gaucho. 






© Walt Disney Animation Studios


MINNIE MOUSE

A l’instar de son cher et tendre, c’est dans L’Avion Fou que la célèbre fiancée de Mickey fait ses premiers pas à l’écran, avant d’entrer dans l’Histoire avec Steamboat Willie, quelques mois après. Intégralement animé par Ub Iwerks, muet dans un premier temps et boudé par les distributeurs, ce court métrage plutôt rudimentaire met donc en scène les deux souris (et d’autres animaux anonymes) qui tentent de piloter un avion de fortune.

DONALD DUCK

Très brièvement apparu entre les pages d’un livre d’images Disney en 1931, le légendaire canard colérique voit officiellement le jour dans le court métrage Une Petite Poule avisée, sorti en 1934. Aux côtés d’un cochon nommé Peter Pig (et dont la carrière au cinéma s’est révélée beaucoup plus courte) Donald y refuse son aide à une maman poule, prétextant un faux mal de ventre pour éviter d’avoir à se fatiguer à la tâche. Un mensonge dont il finit bien puni, privé des savoureux épis de maïs récoltés par sa voisine.

Habitant sur un bateau et déjà vêtu de son traditionnel costume marin, le canard arbore à l’époque une apparence similaire à celle que l’on connaît, avec un cou et un bec légèrement plus longs. 






© Walt Disney Animation Studios


DINGO

C’est en 1932, dans le court métrage Mickey au théâtre, que ce grand chien pataud et maladroit apparaît pour la toute première fois. Pour le moment nommé Dippy Dawg (chien tête en l’air), il tient ici un rôle très secondaire : celui d’un spectateur particulièrement agaçant et bruyant, venu assister au spectacle donné par Mickey, Minnie et leur troupe de théâtre.

Déjà pourvu de son rire si caractéristique, Dingo arbore pour le moment un physique de vieillard assez lointain de celui que l’on connaît aujourd’hui, mais qui évoluera au fil de ses apparitions à l’écran. Bientôt nommé Goofy en raison de sa maladresse grandissante, il finit par devenir l’un des meilleurs amis de Mickey, et à partager avec lui de nombreuses aventures.

PLUTO

C’est en 1930, deux ans après avoir foulé les écrans pour la première fois, que Mickey fait la rencontre de son fidèle compagnon à quatre pattes. Pour le moment, pourtant, le chien ne s’appelle pas Pluto et ne lui veut pas que du bien. En effet, dans le court métrage Symphonie enchaînée, la souris se retrouve enfermée dans un pénitencier, sous la surveillance d’un Pat Hibulaire plus bourru que jamais.

Après avoir réussi à s’enfuir, Mickey est alors pourchassé par les chiens de la prison : deux limiers qui présentent des traits similaires à ceux du Pluto que nous connaissons, lancés aux trousses de la souris. Le personnage – ou du moins son apparence – ne tarde pas à être réutilisé dans les mois et les années qui viennent lorsqu’il s’agit d’offrir à Mickey un animal de compagnie. 

DAISY DUCK

3 ans après sa naissance dans Une Petite Poule avisée, notre canard préféré apparaît pour la première fois aux côtés de sa promise dans le court métrage Don Donald. Dans la peau d’un caballero mexicain, il partage ainsi un rendez-vous galant pour le moins catastrophique avec sa fiancée, alors nommée Donna Duck. A l’image de quasiment toutes leurs futures entrevues, cette première rencontre s’avère être un vrai fiasco.






© Walt Disney Animation Studios


PAT HIBULAIRE

Rares sont ceux qui le savent, mais le pire ennemi de Mickey est né plusieurs années avant lui. Avant de mener la vie dure à la célèbre souris, c’est dans la série mêlant animation et prises de vues réelles Alice Comedies, en 1925, que Pat Hibulaire débute sa carrière à l’écran.

Avant de trouver son apparence définitive – celle d’un gros chat menaçant – il change de look et même de nom à plusieurs reprises, faisant ses premiers pas sous la forme d’un ours à jambe de bois prénommé Bootleg Pete. Dans l’épisode “Alice Solves the Puzzle”, il se retrouve confronté à la petite fille, avant de devenir l’adversaire d’Oswald le Lapin Chanceux, puis de Mickey Mouse.

TIC ET TAC

Avant de harceler Donald, c’est à Pluto (puis à Mickey) que ces deux chenapans de rongeurs ont mené la vie dure. En 1943, dans le court métrage Pluto soldat, on les voyait ainsi stocker leurs précieuses noisettes dans le canon d’une tourelle censée être protégée par le chien. De quoi déclencher la guerre entre le fidèle Pluto et les deux adorables tamias, encore dépourvus de leurs noms actuels, mais déjà prêts à commettre les pires bêtises.


Source: Lire L’Article Complet