De nouvelles poursuites pour viol contre Gilbert Rozon, l’ex-juré de La France a un incroyable talent
TV 

Acquitté en décembre dernier dans une précédente affaire, le producteur québécois Gilbert Rozon, connu en France pour son rôle de juré dans “La France a un incroyable talent” (M6), fait face à de nouvelles poursuites financières.

Gilbert Rozon n’en a pas fini avec la justice. Le producteur québécois, à l’origine du festival Juste pour rire, est au cœur d’une nouvelle demande de poursuites déposée à son encontre. Cette affaire, dévoilée notamment par l’AFP et Radio-Canada, concerne des faits qui se seraient déroulés au printemps 1982. Gilbert Rozon est en effet poursuivi par la réalisatrice Lyne Charlebois pour une agression sexuelle et un viol survenus alors qu’elle avait 24 ans et commençait tout juste à travailler comme photographe. Cette dernière, qui lui réclame plus de 1,7 million de dollars, aurait été « trompée, leurrée, piégée et violée » par le producteur, selon les documents juridiques cités par Radio-Canada. La plaignante affirme également, dans cette demande de compensation financière, avoir « eu peur, la plus grande peur de toute sa vie » car elle « pensait que Rozon allait la tuer ».

Leur rencontre aurait eu lieu pour discuter d’un contrat pour immortaliser un festival. Après un diner chez Lyne Charlebois avec le compagnon de cette dernière, le producteur – « qui n’était pas connu à l’époque » – et la jeune femme aurait quitté l’appartement seuls pour « prendre un verre et discuter affaires ». Mais Gilbert Rozon aurait profité d’une halte dans son appartement, officiellement pour changer de chemise, pour l’agresser. « Elle se souvient ensuite que Rozon, soudainement et avec un regard de fou, la tire par la main vers la chambre à coucher et qu’elle ne comprend pas ce qui se passe. » Elle se serait figée pendant le viol avant de « sortir en courant ». En recroisant le producteur une semaine plus tard, elle l’aurait « engueulé, tentant de lui exprimer qu’elle ne lui pardonnerait jamais ce qu’il lui avait fait », raconte Radio-Canada.

À lire également

Gilbert Rozon, ex-juré de “La France a un incroyable talent”, de nouveau poursuivi pour viol

Marquée par les faits, Lyne Charlebois aurait fait une dépression et connu divers problèmes personnels et professionnels « empoisonnant sa vie ». D’où la demande de dommages et intérêts de 700 000 dollars et celle de dommages punitifs de 1 million de dollars. Elle n’est pas la seule à poursuivre au civil Gilbert Rozon pour de tels faits. Il y a quelques semaines à peine, nous apprenions ainsi que le producteur faisait l’objet de poursuites de la part de la comédienne Patricia Tulasne pour une agression sexuelle qui aurait été commise en 1994. Cette dernière lui réclame 1,6 million de dollars. A noter, comme le souligne Radio-Canada, que les deux plaignantes sont membres des Courageuses, un collectif réunissant une vingtaine de femmes accusant Gilbert Rozon d’agression sexuelle.

Clara Kolodny

Source: Lire L’Article Complet