David Baïot (Plus belle la vie) publie sur Instagram les messages racistes qu’il reçoit
TV 

David Baïot a reçu de nombreux messages racistes et il a décidé d’afficher l’internaute qui a tenu ces propos dans sa story Instagram ce mardi 1er juin. 

Des propos intolérables. Le racisme semble de plus en plus présent ces temps-ci. Suite à l’agression d’un livreur noir à Cergy dans le Val-d’Oise il y a quelques jours, c’est David Baïot qui a été la cible de messages dont le contenu est raciste. Le comédien, révélé dans la série Plus belle la vie, a fait le choix d’afficher l’internaute à l’origine de ces propos. Dans sa story Instagram ce mardi 1er juin, ses abonnés ont donc pu lire : "Sale singe, retourne dans ta forêt, sale nègre tu mérites pire que ça", publie-t-il d’abord. Des écrits auxquels l’acteur a rétorqué : "Encore un qui a les couilles aussi grosses que des noisettes et qui se cache derrière son clavier…". Il semblerait que ce message ait donné des idées à d’autres personnes puisqu’un hater a ensuite commenté la dernière publication de David Baïot : "Vive Hitler, la prochaine Shoah sera pour vous". A nouveau, l’interprète de Djawad dans Plus Belle la Vie a ironisé : "On a le grand gagnant du jour !! C’est qu’il est en forme le petit ! Va changer tes couches et reviens me parler en face", déclare-t-il.

Il ne souhaite plus se taire. Dans sa story Instagram, l’acteur n’a pas hésité à faire passer un message important : "Je suis choqué. Depuis quelques semaines, je fais face à des propos racistes et je ne peux plus laisser passer", a-t-il d’abord écrit avant d’ajouter : "À 38 ans, je constate que les petites blagues dont j’ai été et dont je suis encore victime aujourd’hui, passant pour de l’humour ou autre, révèlent un racisme ordinaire que je ne tolère plus dorénavant". Il précise ensuite que même si "nos parents ont pris sur eux, nos générations n’ont plus à le faire et je ne tolérerai plus aucune forme de racisme, de misogynie, d’homophobie et autres". Selon lui, il est important de diffuser ce genre de messages au grand public puisque la "violence et les propos peuvent choquer, mais elles sont réelles, et beaucoup comme moi en subissent au quotidien, sans rien dire, justifiant ces propos par de la bêtise, mais arrêtons de nous voiler la face", conclut David Baïot.

Des internautes qui se permettent tout

Bien cachés derrière leurs écrans, nombreux sont les internautes qui se permettent de juger la vie des gens. Si les candidats de télé-réalité sont les premières victimes, les acteurs ou encore les footballeurs y ont également droit. En janvier dernier, des supporters de Manchester United s’en sont pris à Anthony Martial et notamment à sa femme, Mélanie Martial, qui est accusée d’être "une blanche qui reste avec un noir". La jeune femme s’était rapidement défendue, expliquant que ça ne "date pas d’hier. Chaque match, je me fais harceler par ces malades", indiquait-elle avant de préciser : "C’est une honte". Pour rappel, tenir ce genre de propos scandaleux est passible de 45 000 euros d’amende et un an de prison.

Source: Lire L’Article Complet