Contrarié, Donald Trump interrompt interview sur CBS et fait fuiter l’entretien avant sa diffusion
TV 

Toujours ennemi juré de la chaîne CBS, Donald Trump a quitté une interview à cause de questions trop “dures” avant de critiquer sur Twitter la journaliste qui l’interrogeait.

Donald Trump ne s’est jamais comporté comme un président normal, et il compte plus que jamais rester fidèle à lui-même à quelques jours des élections présidentielles pour lesquelles il est annoncé – pour l’instant – perdant. Ce dimanche 25 octobre, CBS diffusera un numéro spécial de son émission phare 60 Minutes avec quatre interviews : celles de Donald Trump, Joe Biden et de leurs vice-présidents respectifs désignés pour leur campagne électorale Mike Pence et Kamala Harris.  

Mais l’entretien avec le président des États-Unis ne durera pas aussi longtemps que les autres puisque ce dernier a jugé les questions trop “dures” comparées au traitement général, selon lui, attribué à son adversaire Joe Biden par les journalistes. Après être parti en plein tournage, Donald Trump a publié illégalement les 37 minutes de son entretien avec la journaliste Lesley Stahl de la chaîne CBS qu’il adore accuser de “fake news” depuis plusieurs années. La raison ? Dénoncer le soit-disant “parti pris, la haine et l’impolitesse” de la journaliste.

À lire également

Pour éviter une hausse des impôts, 50 Cent “se fout que Donald Trump n’aime pas les Noirs”

Mais il ne s’est pas arrêté là. Piqué au vif, il a décidé de publier des photos de Lesley Stahl qui n’a pas remis immédiatement son masque après l’interview dans la Maison Blanche, et a partagé un extrait de l’entretien en écrivant quelques mots surréalistes : “Regardez ses interruptions constantes et sa colère. Comparez-les avec mes réponses complètes, fluides et ‘magnifiquement brillantes’“. Un commentaire plus qu’étonnant lorsqu’on sait que Donald Trump s’est vanter à de nombreuses reprises de ne pas porter un masque pendant la pandémie, et qu’il s’est justement fait remarquer lors des débats contre Joe Biden par son incapacité à laisser son concurrent s’exprimer. Outrée, l’émission (qui est le programme d’information le plus regardé à la télévision aux USA, ndlr) a réagi dans un communiqué : “La décision sans précédent de la Maison Blanche de ne pas respecter son accord avec CBS News et de publier leur enregistrement ne dissuadera pas 60 Minutes d’assurer un travail complet, juste et contextuel auquel les présidents ont participé depuis des décennies“.

I will soon be giving a first in television history full, unedited preview of the vicious attempted “takeout” interview of me by Lesley Stahl of @60Minutes. Watch her constant interruptions & anger. Compare my full, flowing and “magnificently brilliant” answers to their “Q’s”. https://t.co/L3szccGamP

Kayleigh McEnany presenting Lesley Stahl (@60Minutes) with some of the many things we’ve done for Healthcare. Lesley had no idea! pic.twitter.com/8bfIxkFiXt

Hugo Mallais

Source: Lire L’Article Complet