Claire Andrieux (Arte) – Thomas VDB : "Jouer davantage dans des drames ? Pourquoi pas !"
TV 

Dans cette comédie douce-amère, l’humoriste sort des sentiers battus. À la fois tendre et profond, il surprend et émeut. Entretien…

Qui est Bruno, votre personnage ? 

Thomas VDB : Un régisseur de cinéma qui, lors d’un repérage en Bretagne, fait la connaissance de Claire Andrieux. C’est une responsable d’agence immobilière qu’il découvrira peu à peu et qu’il appréciera. 

Peut-on dire que ce téléfilm raconte la rencontre de deux solitudes ? 

En effet, ce sont deux célibataires qui n’ont pas été épargnés par la vie. Claire a un secret douloureux, enfoui profondément, qu’elle a du mal à sortir. Quant à Bruno, il traîne, lui aussi, pas mal de casseroles. Mais, contrairement à Claire, il a réussi à vivre avec… 

À lire également

Kidnapping (Arte) Charlotte Rampling : “J’ai cette faculté d’impressionner mes partenaires”

On a plus l’habitude de vous voir dans un registre comique. Pourquoi Olivier Jahan, le réalisateur, a-t-il pensé à vous ? 

Il s’est souvenu de ma passion pour la musique. Or, mon personnage est un musicien au destin contrarié qui, par dépit, a fait des conneries dans sa vie. Je ne remercierai jamais assez Olivier de m’avoir permis d’exprimer cette autre facette de ma palette de comédien. 

Allez-vous désormais jouer davantage dans des drames ? 

Si l’on me propose de bons scénarios, pourquoi pas ? Mais je ne renonce pas pour autant à la comédie. Je serai, le 25 novembre, à l’affiche des Cobayes, d’Emmanuel Poulain-Arnaud, avec Thomas Ngijol et Judith Chemla. Je continue mes chroniques sur France Inter et j’entame la tournée de mon nouveau spectacle, Thomas VDB s’acclimate, que je jouerai en janvier, à Paris, sur la scène de L’Européen.  

Claire Andrieux : vendredi 9 octobre à 20h55 sur Arte. 

Interview Hacène Chouchaoui 

Source: Lire L’Article Complet