Cinéma : Gina Lollobrigida, la disparition à 95 ans d'un mythe du grand écran
TV 

Surnommée « la Lolo », Gina Lollobrigida fut l’une des plus grandes stars des années 50. Née en 1927, elle se passionne pour le dessin et la peinture. À 16 ans, elle entre à l’Académie des Beaux-Arts de Rome (Italie), et passe ensuite des concours de miss. Ses yeux de biche et sa plastique avantageuse séduisent un metteur en scène, et elle débute au cinéma à 19 ans. « Je ne voulais pas faire du cinéma, pour moi le cinéma, ce n’était pas l’art« , disait-elle.

D’actrice à photographe

C’est le Français Christian-Jaque qui va faire décoller sa carrière. En 1951, il lui offre le rôle d’une diseuse de bonne aventure, dans Fanfan la Tulipe, avec Gérard Philippe. Ensemble, ils tourneront aussi dans Les Belles de nuit, de René Clair. Gina Lollobrigida joue les ingénues et parfois les femmes fatales, sensuelles et parfois torrides. « La beauté, ça ne sert à rien pour durer, il faut l’intelligence« , avait-elle déclaré. En 1956, elle est entrée dans la légende d’Hollywood en jouant dans Trapèze avec Burt Lancaster et Tony Curtis, puis elle sera Esmeralda avec Anthony Quinn, pour Notre Dame de Paris. Après le cinéma, Gina Lollobrigida est devenue photographe et a publié plusieurs livres.

Source: Lire L’Article Complet