“C’est un honneur de reprendre le flambeau” : Claire Chazal se confie sur son arrivée dans Le grand Échiquier
TV 

Invitée sur le plateau de Culture Médias, l’émission d’Europe 1 de ce jeudi 21 octobre 2021, Claire Chazal s’est livrée à quelques confidences sur son arrivée à France 2 et son futur rôle de présentatrice du Grand Echiquier.

Pour la rentrée, France Télévisions n’a pas hésité à bouleverser ses programmes. C’est d’ailleurs le cas de Passage des arts, le magazine culturel présenté par Claire Chazal sur France 5 (20h25), qui n’a pas été renouvelé car la direction a choisi de le remplacer par C à vous la suite, lors de la même tranche horaire.

Mais l’ancienne présentatrice vedette du journal de 20h de TF1 ne l’a pas perdu pour autant. Passage des arts vient de prendre un nouveau départ, en basculant sur France 2 à la fin du mois de septembre, en deuxième partie de soirée. Désormais bien implantée sur la chaîne phare de France Télévisions, Claire Chazal a récupéré une autre émission, bien plus historique : Le grand Echiquier.

Claire Chazal : "Ce ne sera pas facile"

"Le grand Echiquier était une véritable institution. J’ai toujours regardé cette émission, qui est véritablement patrimoniale. C’était un honneur pour moi de reprendre le flambeau. J’essaierai de me mettre dans les pas d’Anne-Sophie Lapix et d’Anne-Elisabeth Lemoine. Ce ne sera pas facile", a déclaré l’intéressée lors de Culture Médias sur Europe 1 ce jeudi matin.

La première diffusion, prévue pour mi-décembre, sera un véritable test pour Claire Chazal, qui "espère que l’idée va prendre". Elle sera suivie en janvier par "une édition spéciale pour les 400 ans de la naissance de Molière", comme l’a dévoilé la présentatrice.

"Si l’émission va forcément changer depuis l’époque, nous allons essayer de garder tous ses principes, à savoir mettre les artistes en valeur afin qu’ils nous offrent tous un moment de spectacle vivant qu’il aura fait et travaillé pour nous. Et ça, ça n’a pas de prix, c’est unique", s’est émerveillée Claire Chazal, qui va donc prendre les rênes de l’un des symboles de la culture de France Télévision.

Source: Lire L’Article Complet