Ce qu’il faut retenir de la demi-finale de « The Voice All Stars »
TV 
  • La demi-finale de The Voice All Stars, diffusée samedi sur TF1, a vu MB14, Amalya, Anne Sila, Manon, Terrence James et Louis Delort se qualifier pour la finale.
  • Si trois talents de l’équipe de Florent Pagny ont décroché leur ticket pour la finale, les trois talents de l’équipe de Zazie ont été éliminés.
  • Le show de trois heures a été marqué par de nombreuses reprises et réorchestrations étonnantes.

La demi-finale de The Voice All Stars, retransmise en direct samedi soir sur
TF1, c’était du costaud. Seuls six des quinze talents encore en compétition pouvaient espérer se qualifier pour la finale du 23 octobre – les téléspectateurs et téléspectatrices étaient chargés de les départager. Autrement dit, neuf artistes sont restés sur le carreau à l’issue de ces trois heures de show. Voici l’essentiel à retenir de ces chants de bataille.

  • Six qualifiés…

La mécanique envisagée pour cette demi-finale laissait espérer beaucoup de suspense. La promesse a été tenue. On pouvait ainsi redouter de voir des chouchous et chouchoutes quitter prématurément le télécrochet. Les craintes se sont confirmées. Les quinze talents ont été répartis, avant le direct, en cinq poules de trois. Celui qui, dans chaque groupe, arrivait en tête des votes du public, décrochait son ticket directement pour la finale. Les cinq qui se sont qualifiés ainsi sont :

MB14 face à Louis Delort et Paul
Amalya face à Dominique Magloire et Victoria
Anne Sila face à Flo Malley et Gjon’s Tears (s’il y avait un « groupe de la mort », réunissant trois grands favoris pour la victoire finale, c’était bien celui-ci)
Manon face à Anthony Touma et Demi-Mondaine
Terrence James face à Antoine Galey et Will Barber

En fin d’émission, un deuxième tour de vote a permis aux téléspectateurs et téléspectatrices de repêcher l’un des dix éliminés : l’heureux élu est Louis Delort.

  • La team Pagny au top, la team Zazie au flop

Si l’on regarde ces résultats dans le détail, on note que trois talents de l’équipe Florent Pagny (MB14, Anne Sila et Manon) seront en lice en finale. Mika, Jenifer et Patrick Fiori auront chacun un talent en course – respectivement Terrence James, Amalya et Louis Delort. En revanche, tous les talents de la team Zazie ont été éliminés. Gjon’s Tears, Demi-Mondaine et Will Barber, pourtant sérieux prétendants à une place en finale, n’ont pas été suffisamment soutenus par les votants. Les protagonistes l’ont répété à plusieurs reprises au cours de la demi-finale : « le public a toujours raison ». On n’est pas tout à fait d’accord… Mais on ne refera pas le match : leurs éliminations – ainsi que celle de Flo Malley et Dominique Magloire, entre autres – illustrent la dure loi de ce système de poules.

  • « La fragilité du direct »

Anthony Touma a chanté Dirty Diana de Michael Jackson. Sa performance semblait bien monotone et les danseurs bien immobiles quand, au bout d’une minute, Nikos Aliagas a fait irruption sur le plateau et Mika est allé arrêter le chanteur en plein couplet. « Il y a eu un petit problème technique, a expliqué l’animateur. Ça arrive, on est en direct et c’est magnifique parce que c’est la fragilité et la puissance du direct. » Ce qui était magnifique était surtout de constater que lorsqu’Anthony Touma a recommencé sa chanson, sa performance était bien plus spectaculaire et qu’une fois toute l’orchestration en place, les danseurs ont pu mener leur chorégraphie à bien. Mika a salué à juste titre le professionnalisme du chanteur qui, malgré le problème technique, s’était lancé sans rien laisser paraître.

  • Des reprises étonnantes

Si Manon et Amalya sont restées relativement fidèles aux versions originales des chansons qu’elles ont reprises – Je viens du sud et Earth Song, les trois autres qualifiés directement pour la finale ont en commun d’avoir revisité leurs titres pour mieux les habiter. Quitte à décoller le papier peint, repeindre les murs et changer le plancher. Terrence James a ainsi proposé une étonnante réorchestration de I Will Always Love You, bien loin de Bodyguard et plus proche du générique d’un « James Bond ». Whitney Houston, on a un problème ? Anne Sila, elle, est restée relativement fidèle au Je te promets de Johnny Hallyday mais elle a emmené par moments la chanson dans des chemins de traverse pour l’imbiber de sa sensibilité. MB14, lui, a intégré une dose de lyrique et une part de rap au Stairway To Heaven de Led Zeppelin. Un mélange qui a fait dire à Zazie : « Ils sont plusieurs dans sa tête, il y a M, B, 13 et 14 ».

Réorchestrer un tube n’était cependant pas la recette miracle pour devenir finaliste. La preuve avec Flo Malley qui a repris Le Reste de Clara Luciani en mode dark et dans la force. Une proposition à contresens de la légèreté de la version originale qui recourait justement à une mélodie légère et dansante pour contrebalancer le texte, le récit d’une rupture. Demi-Mondaine, elle, s’est frottée au Mon Dieu d’Edith Piaf en modifiant légèrement les paroles afin de parler de son « amoureuse ». Son intensité n’a hélas pas payé.

Source: Lire L’Article Complet