Cannes se souvient « Plus que jamais » de Gaspard Ulliel
TV 
  • L’émotion était à son comble à la projection de « Plus que jamais » dont l’équipe a été très applaudie.
  • Tout le monde pensait à Gaspard Ulliel décédé en janvier dernier.
  • Ce film sur la maladie trouvait un écho inévitable dans la réalité.

« Je suis heureuse, heureuse, heureuse, heureuse, heureuse d’être là et de montrer notre film » a déclaré la réalisatrice Emily Atef en présentant Plus que jamais au Festival de Cannes en compagnie de l’actrice Vicky Krieps. Son émotion était palpable devant l’écran où allait être projeté le film, le dernier tourné par Gaspar Ulliel.

Souvenirs de Norvège

Les deux femmes, très dignes, se forçaient à sourire mais on sentait bien qu’elles pensaient au comédien décédé en janvier dernier, dont c’est le dernier film. « Il y a un an, nous étions encore en Norvège train de tourner et c’était un moment merveilleux », a insisté Emily Atef avant que la salle éclate en applaudissements.

Notre dossier sur le Festival de Cannes

Il était impossible de retenir ses larmes devant son film, Plus que jamais, qui évoque la maladie d’une jeune femme mourante et ses derniers moments avec son mari. Les instants de bonheur du couple que forment Vicky Krieps et Gaspar Ulliel sont filmés avec une pudeur remarquable. On pense obligatoirement à l’injustice de la mort qui va les séparer, trop jeunes, sans qu’ils aient pu finir leur vie ensemble. Les acclamations qui ont suivi la projection vibraient de l’intense émotion dégagée tant par le film que par la réalité.

Source: Lire L’Article Complet