Bernard Tapie s’emporte sur le sujet des vaccins : “C'est de la folie”
TV 

Bernard Tapie s’est confié lors d’un entretien accordé au Point à propos des anti-vaccins contre la Covid-19. Et c’est cash !

Après des débuts très compliqués, la campagne de vaccination contre la Covid-19 se poursuit en France avec une meilleure dynamique. De quoi réjouir le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, qui a déclaré mardi 20 avril lors d’une prise de parole : “Les choses s’accélèrent. La semaine dernière, on a vu 2,5 millions de doses injectées, […] ce qui nous porte à 17 millions de doses administrées depuis le début, ce qui nous place parmi les pays qui ont vacciné le plus de leur population adulte au sein de l’Union” a-t-il lancé.

À lire également

Bernard Tapie raconte son agression violente : “J’aurai peut-être un peu de séquelles pour ma tumeur”

De son côté, Bernard Tapie s’est exprimé avec la franchise qui le caractérise sur les plus réticents à se faire vacciner. Dans un entretien accordé au Point, celui qui a récemment été cambriolés et agressé avec son épouse dans leur résidence secondaire a affiché clairement son avis sur la question : “Si tout le monde raisonne comme ces obscurantistes opposés aux vaccins, on n’atteindra jamais l’immunité collective. Chaque personne est un maillon d’une grande chaîne. Ceux qui refusent participent de la mise en danger d’autrui. C’est de la folie. Arguer de 18 cas de thrombose en face de 5 millions de vaccins réussis pour justifier de refuser de se faire piquer est irresponsable. Il faut être cinglé !”, s’est-il exclamé à nos confrères.

À lire également

Stéphane Tapie raconte comment il a appris l’agression de Bernard Tapie : “Je me mets devant la télé, et là…” (VIDEO)

L’homme d’affaires de 78 ans toujours en lutte contre un double cancer de l’œsophage et l’estomac a ajouté pour argumenter sa vision des choses : “C’est un combat d’équipe, ce n’est pas un combat individuel, où on a le droit de faire un bras d’honneur à la science. Avec un peu d’humour, je dirais qu’il faut attraper les récalcitrants et les vacciner de force”, a-t-il exhorté. Voilà un avis tranché sur la question !

L.T

Source: Lire L’Article Complet