Bernard Tapie déterminé à choisir sa mort : "Faut arrêter de nous faire ch*er à vouloir nous faire vivre comme eux l’ont décidé" (VIDEO)
TV 

Invité jeudi soir de LCI, Bernard Tapie a affiché sa détermination au droit à décider de sa fin de vie.

Les interventions de Bernard Tapie sont bien souvent des moments forts et celle de jeudi soir 8 juillet ne déroge pas à la règle. L’homme d’affaires atteint d’un double cancer depuis près de quatre ans a confié par téléphone à Darius Rochebin sur la chaîne d’info LCI avoir eu une récente période bien délicate à supporter: “J’ai vécu un mois de douleurs très intenses. Je suis dans une phase un peu moins douloureuse. Mais j’ai été pendant un mois à souffrir le martyre du matin au soir, à ne pas pouvoir me lever, manger. Vous vous battez contre cette volonté d’y mettre un terme“, a-t-il expliqué.

À lire également

Laurent Lafitte dans la peau de Bernard Tapie : l’homme d’affaires « était contre » !

Cette intenable douleur semble avoir quelque peu entamé la rugueuse détermination de Bernard Tapie, qui a évoqué quelques signes de lassitude. Sans jamais évoquer toutefois le terme d’ “euthanasie”, l’ex ministre a même échangé avec sa femme Dominique sur un potentiel choix à venir. “Je lui disais : ‘que penses-tu si, à un moment donné, je ne peux plus supporter les douleurs au point d’être mis dans un état comateux, est-ce que tu es d’accord pour anticiper le rendez-vous définitif ?‘”, a-t-il rapporté. Une question à laquelle sa femme ne s’est pas montrée favorable. 

À lire également

Bernard Tapie : la décision du parquet est tombée concernant l’affaire de l’arbitrage Crédit Lyonnais

Mais l’ancien propriétaire de l’OM a partagé dans la foulée sur la chaîne d’information en continu toute sa détermination à choisir sa mort. “Faut arrêter de nous faire chier à vouloir nous faire vivre comme eux l’ont décidé. (…) Est-ce que moi je vais m’occuper de la manière dont va mourir tel ou tel ministre ? Chacun a sa mort“, a-t-il plaidé.

L.T

Source: Lire L’Article Complet