Anais et Manon (Secret Story) : Frappées par un drame, elles brisent le silence
TV 

La semaine dernière, Anaïs et Manon Quadratus (Secret Story 10) ont lancé un appel à témoins à propos d’un accident survenu près de chez elles à Marseille. Elles n’en avaient pas dit plus mais les internautes avaient très vite compris la gravité de la situation. Après une absence de plusieurs jours sur les réseaux sociaux, elles s’expriment.

Jeudi 25 juin 2020 a été sans aucun doute “la pire journée de [la] vie” d’Anaïs et Manon Quadratus, les jumelles révélées dans Secret Story 10 en 2016. Sur Instagram, les deux jeunes femmes avaient lancé un appel à témoins concernant un accident de la route survenu près de Marseille. Alors qu’elles n’avaient pas donné plus de détails, aujourd’hui, lundi 29 juin 2020, elles se livrent à coeur ouvert à leurs followers.

Toujours en story sur Instagram, les jumelles ont pris la parole. Très émues, Anaïs et Manon ont donné des nouvelles peu réjouissantes. “C’est maman qui a été touchée, a lancé Anaïs. Elle a eu un grave accident de voiture.” Et de poursuivre : “C’est un accident de voiture qui est intervenu sur l’autoroute. La personne en question, comme vous l’aurez compris, a fait un délit de fuite. Autant vous dire que notre monde à tous les cinq s’est complètement effondré. C’est très très dur parce qu’il faut se soutenir entre nous, chacun a ses coups de mou.

Fort heureusement, la mère d’Anaïs et Manon est en vie… mais elle n’est pas totalement sortie d’affaire. “Ses jours ne sont pas en danger grâce à Dieu, confie celle qui a épousé son amoureux Benjamin en avril 2019. Mais il y a des conséquences très très graves dont je préfère ne pas parler pour l’instant. On prie, on garde espoir mais ça reste compliqué. Des procédures vont commencer. Mais vu que la France est un pays très lent ça met du temps.

Aujourd’hui, la famille “attend de savoir” mais sait d’ores et déjà que la victime en aura pour “minimum un mois et demi d’hospitalisation, de la rééducation…“. La soeur d’Anaïs et Manon a repris son travail, de leur côté les jumelles reprennent “petit à petit les stories“. “De toute façon, maman nous a forcées. Elle nous a dit : ‘De toute façon, je suis là je suis à l’hôpital, vous n’allez pas arrêter de travailler. Qu’est-ce que vous voulez faire de plus ?

Une douloureuse épreuve pour les Marseillaises et leurs proches… Mais “dans son malheur, maman a eu de la chance“, conclut Anaïs, consciente que l’état de sa mère aurait pu être bien pire.

Nous souhaitons un bon rétablissement à leur maman.

Source: Lire L’Article Complet