Alexandra (Koh-Lanta) : "J’en ai ras le bol qu’on me prenne encore pour l’outsider !"
TV 

Après des débuts difficiles dans ce Koh-Lanta, Alexandra, gagnante de Koh-Lanta, les 4 terres, a battu le record féminin de l’épreuve des paresseux. Interview d’une candidate qui n’a pas dit son dernier mot, à retrouver mardi 5 octobre à 21 h 05 sur TF1.

En tenant près de trois heures et demie à l’épreuve des paresseux, vous avez battu le record féminin du jeu. La Alexandra combative de Koh-Lanta, les 4 terres est donc de retour ?

Alexandra : Elle n’avait pas disparu ! Cette épreuve était l’occasion pour moi de montrer que j’étais en place, au niveau des autres et pas un élément faible comme certains peuvent le penser. Je suis hyper fière. J’ai même encore des cicatrices sur les bras.

Vous semblez agacée…

Ben oui, j’en ai ras le bol qu’on me prenne encore pour l’outsider, une fille perchée voire un peu débile. Même en ayant gagné Les 4 terres, je n’ai pas une image aussi légitime que les autres, je trouve ça dingue. Il faut que je sorte un peu plus les rames pour prouver que je suis là. C’est ça qui m’a donné la niaque pour tenir 3 heures et 27 minutes, je crois.

Il faut dire que vous sembliez éprouvée et affaiblie aussi en début d’aventure, non ?

Je n’étais pas hyper à l’aise avec les filles, ça a dû jouer. Mais cette alliance de nanas, je l’ai toujours trouvée à double tranchant, pas seulement à cause de mon amitié pour Loïc.

Votre victoire vous a-t-elle servi de déclic pour que vous osiez vous rapprocher des garçons ?

J’ai juste pris le temps de réfléchir. Je n’aime pas qu’on m’impose des choses, mais ce n’est pas facile pour moi de me faire entendre parce que je ne suis pas grande gueule.

N’est-ce pas risqué de faire confiance aux garçons ?

Je ne pense pas. Je me sentais comme la dernière roue du carrosse. J’aurais été la première éliminée par les filles à la réunification.

En quoi votre précédente victoire dans Koh-Lanta a-t-elle changé votre vie ?

Ça m’a donné plus confiance en moi. Je ne suis plus comptable. J’ai eu l’agrément pour devenir assistante maternelle et je vais suivre la formation. Je me spécialiserai peut-être dans le handicap.

Toujours pas de mariage en vue avec votre compagnon Hugo ?

J’attends toujours sa demande ! (Elle éclate de rire.)

Source: Lire L’Article Complet